•  

    France 

    Les plus beaux parcs et jardins de France

    1. Parc de Versailles (Yvelines)

     

     

    Pour Louis XIV, les jardins, qu'il fit dessiner par Le Nôtre, étaient aussi importants que le château. On hésite à élire le plus beau : la grande perspective du parterre d'Eau jusqu'au bout du Grand Canal, long de 1 670 m ? Les allées, bassins et jardins ornés de 300 sculptures, souvent inspirées de la mythologie ? L'Orangerie où se déploient plus de mille palmiers, lauriers-roses, grenadiers et orangers ? Les bosquets (salons de verdure agrémentés de bassins) dont la Salle de bal, aux gradins de rocailles et de coquillages, l'Encelade, où un Titan lutte contre la mort, la Colonnade, péristyle décoré d'enfants, de nymphes et de naïades ? Ou les jardins intimistes de Marie-Antoinette au Petit Trianon ?
    Conscient de la richesse et de la complexité des jardins, Louis XIV rédigea un guide : "Manière de montrer les jardins de Versailles"

    2. Jardins de Menton (Alpes-Maritimes)

     

     

    Avec un microclimat d'une exceptionnelle douceur et 316 jours de soleil par an, Menton a toujours facilité le travail des botanistes, qui ont même réussi à y acclimater essences tropicales et subtropicales. Pour mieux vous en rendre compte, flânez dans les allées du Palais Carnolès, qui accueille 140 variétés d'agrumes, dans les magnifiques jardins Maria Serena et Fontana Rosa, au jardin Serre de la Madone ou dans le jardin botanique du Val Rameh, situés à quelques minutes du centre-ville et du front de mer

    3. Bambouseraie de Prafrance, Anduze (Gard)

                                                    

    Créée en 1856 par Eugène Mazel, classée Jardin remarquable et Monument historique, la Bambouseraie a un palmarès impressionnant : première collection européenne de bambous avec plus de 240 variétés, dont certaines atteignent 25 m de hauteur, et des espèces exotiques du monde entier, avec des séquoias de 40 m de haut. Les lieux sont évocateurs : vallon du Dragon, jardin aquatique, labyrinthe végétal, village laotien, rizière et serre de plantes carnivores… Touche finale : des expositions artistiques en plein air. Un lieu d'exception pour pénétrer la magie végétale et s'initier à la poésie des arbres devant le hêtre pleureur ou l'arbre aux quarante écus

    4. Château de Villandry (Indre-et-Loire)

     

     

    Dernier des grands châteaux Renaissance édifiés dans le Val de Loire, Villandry s'agrémente de merveilleux jardins. Montez, par le sous-bois, au belvédère pour les contempler de haut. Chef-d'œuvre d'art topiaire de style Renaissance, le jardin d'ornement prolonge les salons. Quatre carrés y symbolisent l'amour : tendre, passionné, volage ou tragique. En contrebas, le potager est planté de légumes aux couleurs en damier, une tradition monastique. Jardin des simples comme au Moyen Âge, labyrinthe de charmilles de style Renaissance, jardin d'eau au bassin en forme de miroir Louis XV, et jardin du soleil au bassin en étoile à huit branches complètent la promenade.

    5. Domaine du Rayol (Var)

     

    Sur la corniche des Maures, 7 ha en balcon sur la mer concentrent un tour du monde végétal dans le Jardin des Méditerranées. Orchestré par Gilles Clément, ce jardin révèle l'incroyable biodiversité de régions au climat de type méditerranéen. Vous marchez parmi les fougères arborescentes de Nouvelle-Zélande, les bosquets de cycas du Japon, la bambouseraie de Chine ou les yuccas des Canaries ; la promenade est un voyage. Émerveillé par l'oiseau de paradis d'Afrique du Sud, médusé devant le cactus surnommé « coussin de belle-mère », effrayé par les agaves tentaculaires puis apaisé sous un eucalyptus géant, vous rejoindrez ensuite les pins d'Alep sur la falaise.

    La semaine prochaine  cinq autres du palmarès  

     


    21 commentaires
  • Agatha, née en 1890, commence très tôt sa carrière d’écrivain ! Depuis qu’elle a appris à écrire, elle écrit, tout simplement. Cela a toujours été quelque chose extrêmement naturel pour elle. Elle n’a cependant jamais été véritablement encouragée par sa mère, très conservatrice, qui percevait cette activité comme superflue. Issue d’une bonne famille anglaise, pas forcément nantie mais ayant tout de même une rente assez élevée pour que son père n’ai pas besoin de travailler, Agatha n’a pas le droit d’aller à l’école.

    Pour sa mère, trop de culture pour une jeune fille était néfaste ! Elle est cependant encouragée par son père qui lui prête de nombreux livres et qui engage dès son plus jeune âge des discussions littéraires avec elle.

    Les jeunes années d’Agatha sont plutôt paisibles. L’approche de la Première Guerre Mondiale assombrit tout de même les jours heureux qu’elle coule dans la propriété familiale du Devon… En effet, le manoir est réquisitionné par l’armée pour accueillir les gradés (étant donné que l’armée a ravagé et détruit nombre de bâtiments après son passage, héberger des gradés n’est pas le sort le moins enviable).

                           

    Elle se marie en 1914, après une courte relation avec son futur mari, Archibald Christie, pilote de l’armée de l’air. Elle se porte volontaire pour être infirmière dans le dispensaire de son village, pour se sentir active et utile pendant la guerre. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la période de guerre n’est pas pour elle une période sombre, elle est jeune, insouciante, et aime plus que tout son métier d’infirmière, qui est pour elle le métier le plus gratifiant du monde. Elle monte d’ailleurs rapidement en grade et commence à s’occuper de la pharmacie du dispensaire, où elle manie toutes sortes de substances…

    De l’union avec Archibald naît une petite fille, Rosalind.

                        

    Cette période de grâce, où Agatha écrit son premier roman « La mystérieuse affaire de Styles », dans laquelle apparait pour la première fois son célibrissime personnage Hercule Poirot. Leur mariage ne dura cependant pas : en 1926, après des années de séparations, Agatha rompt définitivement, son mari lui avouant qu’il est amoureux d’une autre femme. Ils divorcent en 1928. Agatha ne cesse cependant pas d’écrire. Son second mariage avec l’archéologue Mallowan deux ans après,

    sera une source inépuisable d’inspiration pour elle. Elle effectua de nombreux voyages au Moyen-Orient, écrivant par exemple « Le crime de l’Orient Express »…


    Son inspiration viendra tantôt de ses racines anglaise, où elle décrit une société anglaise conservatrice et bourgeoise, qui n’existe déjà plus et tantôt de ses nombreux voyages… Son expérience médicale de pharmacienne et d’infirmière lui donne de nombreuses bases solides pour décrire les crimes sordides que ce cher Hercule Poirot

     

    (ou même Miss Marple !)

     

    doivent élucider avec leurs petites cellules grises (pour reprendre l’expression chère à notre détective belge aux impressionnantes moustaches)

    elle est morte a 86 ans, elle écrivait a raison d’un livre par an !

    Vingt ans après son décès, Agatha Christie reste une des écrivains de romans policiers les plus connus, nous enchantent encore avec cette ambiance britannique mystérieuse et sophistiquée ,son humour unique et ses intrigues insolubles…

    UNE CLÉ !!!!!!!!!!! ……………………………………………….la clé du mystère pardi et vous en avez vous lu? ou regarder  à la télé?? 

    Résultat d’images pour agatha christie Elle se marie en 1914,


    33 commentaires
  • Holala j'avais oublié que les travaux recommençaient le 15 janvier , réveillée au son du marteau-piqueur !!!

    Devant ma fenêtre cet été

    Voila la place avant les travaux 

    10 h du matin lundi

    14 h h j'ai la tête en compote

     

     

    18 h ouf  cela s'arrête  !!!

    je n'arrive pas à mettre correctement jour et heure sur mon appareil photos ;  je suis nulle  hihihihi , il faut que je demande à Nathalie ; 

    Bon aujourd'hui voyons la suite , j'espère qu'après  cela sera super beau !!! 

     

    les premiers mimosas  sont en fleur depuis une quinzaine de jours, je vous en offre un bouquet  

     

     

     


    41 commentaires
  • Enfin je vous retrouve, je viens de prendre connaissance  de tous ces mots gentils, qui me font pleurer , vous m'avez manquer !!! Oui les sentiments même virtuel existent

    La forme va revenir j'en suis certaine , mais j'ai eu  peur  je reconnais; me voila avec de l'asthme à mon âge .... 

    En plus surprise de trouver un nouveau décor pour mon retour ; merci mon amie de ce geste  encore un cadeau  qui m'a fort touchée , pas de billet  aujourd'hui  ,je vais juste consulter mes mails, ouvrir mon courrier, demain sera un autre jour 

    Encore merci à tous , je vous souhaite bonne semaine , il est bon de voir le ciel bleu  c'est bon signe .....

     


    37 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique