• SILKY a décidé de lutter contre le mauvais temps dans une zen attitude  hihihi

     

    soleil en allant à la déchetterie ,  mais en sortant voila   ce beau nuage qui allez  s'ouvrir  et la sortez les parapluies  !!!! ras le bol  cette alternance de soleil qui chauffe la tisane   

     restons zen , et souvenons -nous !!!

    France : Quand les parents exigeaient à la cantine des menus avec…alcool !

    Dans les années 1950, l’État s’attaque fortement à l’alcoolisme infantile qui sévit dans les foyers mais aussi dans les écoles! Certains parents s’y opposent…

      

    Retour  en février 1956. Et il y a près de soixante ans en France, l’enjeu n’était pas encore la présence ou non de menus de substitution dans les cantines. Non, à l’époque certains parents exigeaient autre chose pour leurs enfants le midi à l’école:

    « Un certain nombre de parents mettent dans le panier de l’enfant la boisson de leur choix et qui est souvent 1/2 litre de vin, ou de cidre, ou de bière suivant la région. J’ai eu vent récemment, dans la région parisienne, d’un petit drame: les parents insistant pour que la boisson soit donnée aux enfants, le discours s’y refusant, les parents ont décidé que les enfants boiraient leur vin avant d’aller à l’école. Les enfants arrivent à l’école rouges, suant et dorment à moitié toute la matinée… »

    Cette voix est celle du docteur Suzanne Serin, chef de clinique en hôpital psychiatrique, qui évoque à la radio le problème de l’alcoolisme infantile.

    Un problème dont on rigole encore quelques années plus tard, en 1962, dans le formidable film d’Yves Robert, La Guerre des Boutons, dans une scène mémorable :

    « C’est bon la goutte ! »

    Au-delà des rires, un problème bien réel au point que le gouvernement Mendes France a pris en 1954, un décision radicale afin d’éradiquer la présence de l’alcool à l’école. Direction une école primaire de Boulogne-Billancourt, en mai 1955:

    « J’aperçois un jeune homme, véritablement passionné par l’absorption du lait qui lui a été distribué. Il suce sa paille avec ardeur ! »

    La décision d’offrir du lait à chaque écolier n’avait pas uniquement comme motivation d’aider les éleveurs français, il s’agissait aussi et, peut-être même d’abord, de lutter contre l’alcoolisme infantile, un fléau véritable à une époque où l’on avait encore largement tendance à considérer l’alcool comme un bon moyen de lutter contre les microbes.

     

     

    En 60 ans, les cantines sont ainsi passées d’un débat de santé publique à un débat politique


    29 commentaires
  • "On lui donnerait vraiment le bon Dieu sans confession, tant cette fleur des neiges, cette reine des glaces, vit près du ciel. N'allez pourtant pas croire à toutes les promesses de cette plante des cimes que les botanistes nomment Léontopodium (patte de lion) et ceux qui risquent leur vie pour la cueillir au sommet des montagnes, près des neiges éternelles. Ce « lion des Alpes », cette « étoile d'argent » offre ailleurs une fleur plus blanche que lorsqu'elle est cultivée en plaine, dans un jardin.

                                                                     

     

    Innocent edelweiss en robe de peluche qui symbolise la protection dans le langage des fleurs. Il a pourtant d'autres pouvoirs bien plus terrifiants si l'on en croit quelques légendes suisses et autrichiennes. porté sur soi, l'edelweiss vous rend parfaitement invisible temps que vous ferez le... bien ! Dans le Tyrol on affirme que seul un sorcier - ou une sorcière ayant vendu son âme au diable jouera de son pouvoir d'invisibilité pour se livrer à des actes démoniaques.

     

                                                               

    En Suisse, encore plus terrible, une mère peut se servir de ce « lion des Alpes » pour punir le meurtrier de son enfant, à condition toutefois que dernier ne connaisse pas l'antidote. En effet, porté sur soi un pied d'edelweiss entier, arraché un vendredi, par une nuit de pleine lune et enveloppé dans un linge blanc sur lequel auront marché un âne et un boeuf, permet de se rendre invulnérable aux balles de fusil comme à la lame d'un couteau ! L'edelweiss candide est donc aussi une arme redoutable pour celui qui sait s'en servir."


    29 commentaires
  • J'espère que vous avez passé un bon weekend  , moi j'ai lu pour cause !!!!!

                                                         

    Une nouvelle semaine commence  que nous réserve -t-elle  ??? surprise !!!

     

     

    Selon Stefano Mancuso, fondateur de la neurobiologie végétale, auteur de

    « L'Intelligence   des plantes »,

     celles-ci sont aussi sensibles qu'indispensables.

    Intelligenge des plantes Stefano Mancuso

    Stefano Mancuso est le fondateur de la neurobiologie végétale.Après avoir lu

    son livre,L'Intelligence des plantes, vous ne regarderez plus jamais une plante comme avant.

     

    Intelligence des plantes_2

     

     

     : Les plantes auraient cinq sens, comme les hommes.

     

    1. L'ouïe. Les plantes sentent les vibrations. Si nous faisons
    2. pousser des racines de haricots
    3. dans un verre d'eau et que nous plaçons sur un côté du verre
    4. un haut-parleur qui produit
    5. des vibrations à 200 ou 300 hertz, les racines se tournent, pour se développer, vers
    6. l'origine du son. Les plantes sont sensibles à ces fréquences
    7. parce que ce sont celles de l'eau qui coule.
    8. La vue : pour les plantes, la lumière, c'est l'énergie. Si notre
    9. haricot est près d'une source de lumière, il pousse en se
    10. dirigeant vers elle.
    11. Le toucher. Cette fois, nous plaçons deux haricots dans deux verres.
    12. Nous caressons légèrement la plante A quelques minutes par jour et ne touchons pas la
    13. plante B.
    14. Au bout
    15. de deux semaines, la plante A est restée naine alors que la B a grandi normalement.
    16. L'odorat: Si on stresse un groupe de plantes, par exemple en taillant les feuilles, elles
    17. produisent des substances volatiles qui sont reconnues par les plantes voisines. Ces 
    18. dernières commencent à leur tour à produire des substances chimiques destinées à 
    19. les  protéger d'éventuels insectes
    20. Le goût, très lié à l'odorat. Les racines fouillent le sol à la recherche d'aliments
    21. « appétissants » : nitrate, phosphate ou potassium. Outre les cinq sens, les plantes
    22. peuvent sentir davantage de sollicitations que les hommes : les champs électriques, les
    23. champs magnétiques, les gradients chimiques.

    Intelligence des plantes

     

     

    Quand pensez -vous????

     


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique