• Le Vitrail

    L’histoire du vitrail   

     

    Le vitrail était connu dès l’Antiquité, à Byzance, à Rome, à Ravenne et en Gaule, mais c’est seulement à l’époque romane que la technique de cet art s’est fixée et que son usage s’est répandu. Les premiers vitraux peints proviennent d’Allemagne (de Lorsch, dans la Hesse, et de Magdebourg) et semblent dater du Xe siècle. A peu  près à la même époque, il existait des vitraux en Champagne et en Bourgogne. 

    A partir de l’an 1100, commence une période faste pour le vitrail. Les premiers ateliers s’installent à Chartres. Puis l’abbé Suger dote la basilique Saint-Denis, premier édifice gothique, d’une parure de vitraux. Un moine Rhénan, Théophile, rédige un ouvrage sur l’art du vitrail qui sera le livre de chevet des maîtres-verriers jusqu’à nos jours.

    Le vitrail est bien entendu le reflet des connaissances de l’époque : les sujets sont traités avec simplicité, un tracé plutôt byzantin, avec des personnages expressifs, aux silhouettes puissantes, peints sur des verres aux coloris clairs et hardis. Les couleurs sont chargées de symboles : par exemple, le jaune évoque la traîtrise, la fausseté. Quelques personnes représentent une foule, deux buissons une forêt, une main sortant d’un nuage évoque Dieu le Père.

     

    Au XIIIe siècle, avec le développement du style gothique et ses grandes baies vitrées, c’est l’apogée du vitrail (la Sainte-Chapelle à Paris en est l’exemple le plus éblouissant). Dès 1230, la cathédrale de Chartres se pare de ses 173 verrières, soit plus de 2000 m2. On assiste aux premières représentations des donateurs (nobles, souverains, etc.) sous forme de blasons, de scènes d’artisans, plus rarement de portraits

    Au XIVe siècle, chlorure et sulfure d’argent sont introduits dans la technique et permettent d’illuminer cheveux, nimbes et ornements divers. Mais les conditions difficiles de ce siècle (guerres, pestes, famines) débouchent sur une simplification de la composition et, dans la décoration, sur une place plus grande accordée aux éléments d’architecture et aux tissus damassés. Avec la guerre de Cent Ans, on assiste aussi à de nombreuses destructions d’édifices. En Bretagne, il existe peu d’œuvres antérieures au XVe siècle. 

    La technique va poursuivre cependant son évolution : les plombs laminés permettant l’emploi de verres plus minces et de plus grandes dimensions, une nouvelle substance pour peindre sur verre, le Jean Cousin, sorte de sanguine qui traduit bien les carnations de la peau. Fleurs, paysages, animaux, signatures des donateurs, autant de nouveaux éléments qui envahissent les vitraux. 

    Le XVIe siècle verra le crépuscule du vitrail avec la crise monétaire du milieu du siècle, les guerres de religion. Et ce mépris pour le vitrail se poursuivra dans les deux siècles qui suivront. De plus, près du tiers des verrières anciennes disparaissent dans la tourmente révolutionnaire : le plomb va servir à fondre des balles pour l’armée de la République. Le vitrail souvent porteur d’armoiries apparaît comme symbole de la féodalité. Heureusement, certains vitraux vont être murés à la hâte ou enduits de bouse et de paille échappant ainsi à la destruction. 

    Au XIXe siècle, à la signature du Concordat en 1801, lorsque les églises sont rendues au culte, on mesure l’ampleur des dégâts. La profession de maître-verrier a disparu du pays. Seules trois couleurs sont alors disponibles en France : le bleu, le jaune et le blanc, les autres sont prélevées sur des vitraux anciens. Il faudra attendre les années 1830 pour voir se mettre en place une véritable industrie du vitrail pour assurer les énormes besoins de restauration et de création. Des maîtres-verriers anglais et hollandais vont fournir leurs secrets et de nouvelles techniques de peinture sur verre apparaissent. C’est également l’époque où le vitrail apparaît dans les édifices publics (restaurants, brasseries, etc.) 

    Au XXe siècle, la guerre 1914-1918 conduira à de nouvelles destructions et entre les deux guerres apparaît la dalle de verre. Après la Seconde Guerre mondiale souffle un grand renouveau dans l’art sacré et l’on voit surgir de nombreuses œuvres réalisées par des artistes comme Henri Matisse, Georges Rouault, Georges Braque,

    Marc Chagall, etc.

    « Visite du Musée Un weekend spécial »

  • Commentaires

    23
    Jeudi 27 Mai 2021 à 21:02

    Salut,

    Il y a de beaux vitraux.

    Tout va bien .

    J'ai nettoyé le barbecue

    parce qu'il parait qu'il va faire beau !

    Bon week-end

    22
    Jeudi 27 Mai 2021 à 19:45

    bonsoir ma belle ,jolis vitraux ,du côté météo , c'est le beau temps et ça va continuer , bonne soirée , bisous

    21
    Jeudi 27 Mai 2021 à 16:43

    bonjour DANY

    nous avons eu la chance de visiter les lieux dont tu parles, c'est vrai qu'à Chartres c'est leur spécialité, ces vitraux sont indispensables dans ces églises et cathédrales, ça change l'atmosphère

    bisous

    20
    Jeudi 27 Mai 2021 à 15:37

    Bonjour ma D@ny chérie,

    oh qu'ils sont beaux ces vitraux de plein de couleurs, certaines perdues au cours des siècles et des mésaventures.

    L'évolution est est gratifiante pour une fois et on voit apparaître de merveilleux vitraux de peintres célèbres et c'est du beau!

    Ton article est merveilleux mais ce n'est pas la première fois.

    Passe une bonne journée, profite-en surtout si elle est belle.

    Gros bisous et douceur du temps.

    19
    Jeudi 27 Mai 2021 à 14:40
    maminou56

    C'est splendide. Je t'avoue avoir été distraite quelquefois pendant la messe pour les admirer. Mais chutttt

    Bonne journée. Doux bisous

    18
    Jeudi 27 Mai 2021 à 14:14

    merci de cet article historique et explicatif, c'est très beau les viraux qui souvent illuminent les églises

    bonne journée

    gros bisous

    patricia

    17
    Jeudi 27 Mai 2021 à 12:52

    coucou Mamie Cerise,c'est très intéressant ton billet, je ne savais pas , tu nous apprend pleins de choses,,une belle journée avec le soleil enfin, je te souhaite un très bon Jeudi,bises

    16
    Jeudi 27 Mai 2021 à 12:03

    J'ai lu avec beaucoup d'intérêt cette histoire du vitrail, au parcours difficile à cause des éternelles guerres et leurs destructions...

    L'humanité ne changera jamais... aussi créatrice que destructrice !

    Bisous et bonne journée

    15
    Jeudi 27 Mai 2021 à 11:55

    Bonjour Dany

    Bravo pour ta jolie page...

    Perso, je suis malade une rhino je vois le médecin demain.

    bisous mon amie

    14
    Jeudi 27 Mai 2021 à 11:12

    Merci Dany pour ce magnifique sujet aux mille couleurs...

    J'ai toujours beaucoup de plaisir et d'émotion lorsque je découvre ces vitraux et le travail qu'il représente au fil des siècles !

    Même en simple "visiteuse", j'aime entrer dans ces lieux remplis de mystères et de mémoire ne serait-ce que pour admirer tous ces chefs d'oeuvre et la passion de ces artisans qui ont permis aux générations futures de découvrir leur savoir-faire !

    Voici par exemple ceux de Tonnerre (Yonne)...

    Belle journée à toutes et tous !

    13
    Jeudi 27 Mai 2021 à 10:08

    Comme les vitraux sont magnifiques ! Chris

    12
    Jeudi 27 Mai 2021 à 09:43

    J'admire les vitraux, ces oeuvres d'art, tu en as fait un bel article, bisous, bon jeudi.

    11
    Jeudi 27 Mai 2021 à 09:34

    Coucou Dany 

    Merci pour cet article 

    J'adore les vitraux et tes explications sont très interessantes 

    Bises

    10
    Jeudi 27 Mai 2021 à 08:57

    bonjour ma Dany, 

    j'aime beaucoup regarder les vitraux, tu as fait un article pour notre amis Bébert. 

    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous, 

    Nadine

    gifs jeudi - Le Monde des Gifs

    9
    Jeudi 27 Mai 2021 à 08:50
    Les vitraux, Dany, m’ont toujours subjuguée! Beauté des couleurs, des sujets, c’est ce que j’ai toujours recherché dans les églises, petites ou grandes!
    Magnifique article comme toujours! On ne va jamais chez toi sans s’instruire! Merci à toi!
    Bises
    Gigi
    8
    Jeudi 27 Mai 2021 à 07:56
    CATALANE

    Et oui, superbe et instructif ton billet d'aujourd'hui (comme tous les jours d'ailleurs !!!) Bisous.

    7
    Kahouette69
    Jeudi 27 Mai 2021 à 07:39
    Coucou ma Dany,
    Encore de belles choses apprises et vues ! Merci pour ce beau partage qui nous confirme que ce métier d'Art est toujours perpétué. Mille gros et affectueux bisous, excellente journée sous le ciel de Céret
    6
    Jeudi 27 Mai 2021 à 07:18

    Super article, j'ai appris plein de choses!

    J'admire toujours les vitraux quand je pénètre dans une église,

    Que de représentations,

    on peut souvent y lire une page d'histoire locale...et quelle belle technique!

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    5
    Jeudi 27 Mai 2021 à 07:05

    Coucou ma Dany,

    Le vitrail, une belle technique qui a su s'adapter au temps! 

    Bises et bon jeudi

    4
    Jeudi 27 Mai 2021 à 06:42

    Bonjour Dany,

    merci pour ce joli billet. J'admire toujours les vitraux quand nous rentrons dans une église. C'est magnifique!!. Ce matin, malgré la fraîcheur et le brouillard, çà sera une randonnée avec notre association. Bon jeudi. Bisous.

    3
    Jeudi 27 Mai 2021 à 06:31

    Depuis le décès de maman je vais moins dans les églises mais auparavant je pouvais rester des instants à admirer les vitraux.

    A lundi

    Gros bisou

    2
    Jeudi 27 Mai 2021 à 06:24

    Hello Dany

    Magnifique, c'est souvent ce que l'on regarde en premier dans les églises..

    Bizz

    Pat

    1
    Jeudi 27 Mai 2021 à 06:08

     

    --Bonjour  DANY

    De superbes vitraux!

    J'écris ces mots pour vous dire

    de passer une merveilleuse journée.

    Qu'elle vous soit douce et remplie

    de mille et une choses agréables,

    sans pluie avec un soleil enjôleur

    excellente journée de jeudi.

     Amitiés *--&--* Bisous

    .* J-G-R-C-2021*. 

    TempératurE MAXI HIER : 15 h 16 °

     ce MATIN AU SAUT DU LIT 05 h 12 °

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :