• Le vitrail

    L’image contient peut-être : texte

    Voila  nous arrivons au dernier jour du mois espérons que juin sera plus clément

    L’histoire du vitrail   

     

    Le vitrail était connu dès l’Antiquité, à Byzance, à Rome, à Ravenne et en Gaule, mais c’est seulement à l’époque romane que la technique de cet art s’est fixée et que son usage s’est répandu. Les premiers vitraux peints proviennent d’Allemagne (de Lorsch, dans la Hesse, et de Magdebourg) et semblent dater du Xe siècle. A peu  près à la même époque, il existait des vitraux en Champagne et en Bourgogne. 

    A partir de l’an 1100, commence une période faste pour le vitrail. Les premiers ateliers s’installent à Chartres. Puis l’abbé Suger dote la basilique Saint-Denis, premier édifice gothique, d’une parure de vitraux. Un moine Rhénan, Théophile, rédige un ouvrage sur l’art du vitrail qui sera le livre de chevet des maîtres-verriers jusqu’à nos jours.

    Le vitrail est bien entendu le reflet des connaissances de l’époque : les sujets sont traités avec simplicité, un tracé plutôt byzantin, avec des personnages expressifs, aux silhouettes puissantes, peints sur des verres aux coloris clairs et hardis. Les couleurs sont chargées de symboles : par exemple, le jaune évoque la traîtrise, la fausseté. Quelques personnes représentent une foule, deux buissons une forêt, une main sortant d’un nuage évoque Dieu le Père.

     

    Au XIIIe siècle, avec le développement du style gothique et ses grandes baies vitrées, c’est l’apogée du vitrail (la Sainte-Chapelle à Paris en est l’exemple le plus éblouissant). Dès 1230, la cathédrale de Chartres se pare de ses 173 verrières, soit plus de 2000 m2. On assiste aux premières représentations des donateurs (nobles, souverains, etc.) sous forme de blasons, de scènes d’artisans, plus rarement de portraits

    Au XIVe siècle, chlorure et sulfure d’argent sont introduits dans la technique et permettent d’illuminer cheveux, nimbes et ornements divers. Mais les conditions difficiles de ce siècle (guerres, pestes, famines) débouchent sur une simplification de la composition et, dans la décoration, sur une place plus grande accordée aux éléments d’architecture et aux tissus damassés. Avec la guerre de Cent Ans, on assiste aussi à de nombreuses destructions d’édifices. En Bretagne, il existe peu d’œuvres antérieures au XVe siècle. 

    La technique va poursuivre cependant son évolution : les plombs laminés permettant l’emploi de verres plus minces et de plus grandes dimensions, une nouvelle substance pour peindre sur verre, le Jean Cousin, sorte de sanguine qui traduit bien les carnations de la peau. Fleurs, paysages, animaux, signatures des donateurs, autant de nouveaux éléments qui envahissent les vitraux. 

    Le XVIe siècle verra le crépuscule du vitrail avec la crise monétaire du milieu du siècle, les guerres de religion. Et ce mépris pour le vitrail se poursuivra dans les deux siècles qui suivront. De plus, près du tiers des verrières anciennes disparaissent dans la tourmente révolutionnaire : le plomb va servir à fondre des balles pour l’armée de la République. Le vitrail souvent porteur d’armoiries apparaît comme symbole de la féodalité. Heureusement, certains vitraux vont être murés à la hâte ou enduits de bouse et de paille échappant ainsi à la destruction. 

    Au XIXe siècle, à la signature du Concordat en 1801, lorsque les églises sont rendues au culte, on mesure l’ampleur des dégâts. La profession de maître-verrier a disparu du pays. Seules trois couleurs sont alors disponibles en France : le bleu, le jaune et le blanc, les autres sont prélevées sur des vitraux anciens. Il faudra attendre les années 1830 pour voir se mettre en place une véritable industrie du vitrail pour assurer les énormes besoins de restauration et de création. Des maîtres-verriers anglais et hollandais vont fournir leurs secrets et de nouvelles techniques de peinture sur verre apparaissent. C’est également l’époque où le vitrail apparaît dans les édifices publics (restaurants, brasseries, etc.) 

    Au XXe siècle, la guerre 1914-1918 conduira à de nouvelles destructions et entre les deux guerres apparaît la dalle de verre. Après la Seconde Guerre mondiale souffle un grand renouveau dans l’art sacré et l’on voit surgir de nombreuses œuvres réalisées par des artistes comme Henri Matisse, Georges Rouault, Georges Braque,

    Marc Chagall, etc. 

    Le vitrail

    « La vache qui rit »

  • Commentaires

    28
    Lundi 3 Juin à 05:17

    c'est vraiment magnifique, j'aime tellement

    merci pour ce beau partage

    27
    Dimanche 2 Juin à 13:42

    c'est tellement beau 

    26
    Samedi 1er Juin à 07:59

    Il a traversé des époques et il est touours présent. Nous avons un musée,je l'avais visité avec mes élèves il y a plus de 20 ans et j'avais acheté le livre.

    C'est au programme de nos prochaines visites, on devait y aller hier mais nous avons eu un coup de fatigue tous les 2!!

     

    Bises

    25
    Vendredi 31 Mai à 21:44

    Coucou Dany,

    Merci de nous conter l'histoire des vitraux.

    C'est du grand art et j'aime beaucoup

    Il y en a qui sont fabuleux.

    Bisous ma belle

    Aimée

    Résultat de recherche d'images pour "images bonne soirée douce nuit bisous"

    24
    Vendredi 31 Mai à 21:04

    bonsoir ma belle ,bien jolis tes vitraux , du côté météo , c'est beau soleil , on en profite car lundi , il devrait pleuvoir , bonne soirée , douce nuit , bisous

    23
    Vendredi 31 Mai à 19:26

    Bonjour Dany,

    Belle journée aujourd'hui, j'arrive tard, déjà ma coiffeuse et mes courses, ensuite j'ai eu un truc moche sur mon ordi,  que j'avais un virus,  qu'il fallais que j'appelle un numéro , mais là  tout bloqué l'ordi impossible de faire quoi que ce soit sauf ce numéro sur la page, donc je ne suis pas naive, j'ai fermé mon ordi par la tour,  et j'ai pris le temps de manger avec Fabien puis j'ai rallumé, il faut faire drôlement attention avec ces menaces,   ça peut arriver a n'importe qui ,  j'ai adoré ton article vu que j'aime trop les vitraux quand le soleil se mire dedans cela éclate de beauté, magnifique, je te souhaite un bon WE avec mes gros bisous Marie

    22
    Vendredi 31 Mai à 17:04
    J'admire toujours les vitraux de nos églises ou des châteaux, c'est un travail fabuleux d'harmonie de couleurs et de jeux de lumières....c'est fascinant !
    Bonne soirée
    21
    Vendredi 31 Mai à 16:12

    coucou DANY,

    enfin quelques minutes pour te répondre !!! c'est ça la vie des retraités...j'adore les vitraux, un peu moins les modernes, à Chartres nous avions été gâtés !!

    bisous

    20
    Vendredi 31 Mai à 10:57

    Coucou Dany,

    De bien jolies photos une fois de plus et en effet j’espère que juin nous apportera un peu plus de soleil.

    Merci pour le partage.

    Super belle journée à toi.

    Rohnny

    19
    Vendredi 31 Mai à 10:41

    bonjour Dany, de beaux vitraux ,bon week-end ☼ bisousss 

    18
    Vendredi 31 Mai à 10:20

    Coucou Dany, 

    Je suis toujours en admiration devant les vitraux , c'est un superbe travail . 

    Soleil et petit vent aujourd'hui au menu, un petit vent pas bien chaud . 

    Passe une bonne journée et un bon week-end, gros bisous

    Nadine 

    Résultat de recherche d'images pour "week-end gifs animé"

    17
    Vendredi 31 Mai à 10:00

    Superbe travail et de magnifiques oeuvres ces vitraux,

    merci Dany pour ton article "initiation" ....

    Bonne journée et bises de Christiane

     

    16
    Vendredi 31 Mai à 09:27

    bonjour Dany , ah oui les vitraux sont des chefs-d'oeuvre que j'aime ++++++++++++  mais ça tu le sais !

    merci pour ces infos et ces vitraux si beaux !! ...

    gros bisous belle fin de semaine A ++  

    profite bien du beau temps !! ici aussi soleil en gironde !

    15
    Vendredi 31 Mai à 09:18

    Un travail de précision, les vitraux.

    Difficile pour juin d'être moins bon !!!

    Bonne journée Dany

    14
    Vendredi 31 Mai à 09:07
    j'adore les vitraux, merci pour cet article! gros bisous Dany. cathy
    13
    kahouette69
    Vendredi 31 Mai à 08:58
    Coucou ma Dany,
    Superbe article sur ce magnifique Art. Nos églises, cathédrales et basilique en sont ornées et on imagine le travail que cela à dû représenter pour les artisans. Merci pour ce partage, je te souhaite une excellente journée, un agréable week-end et t'envoie mille gros et affectueux bisous ma douce Amie sans oublier Jallen
    12
    Vendredi 31 Mai à 08:55

    bonjour cerise avec tous ce stres beaux vitraux et leur histoire 

     ici il va faire beau je pense et meme chaud on va en profiter pour aller voir une amie qui sort de l hopital et qui est toute seule et elle aime bien nous voir autrement elle est toujours en activité car elle n arrive pas a se passer du monde du travail elle a pourtant 69 ans 

     tres bon week end a toi 

     bisous

    11
    Vendredi 31 Mai à 08:35
    Coucou ma Dany,
    Espérons, espérons, mais cela s'annonce mal d'après la météo !
    Bises et bon vendredi
    10
    Vendredi 31 Mai à 08:06

    ..même si ce n'est pas toujours facile à "fixer" en photo, j'aime beaucoup les vitraux...ils nous content chacun une histoire.

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    9
    Vendredi 31 Mai à 08:02
    Claudine/canelle
    Bonjour
    J'aurais bien aimé etre née à l'epoque ou les premiers vitraux se faisaient
    Je suis fan !!
    Bises
    8
    Vendredi 31 Mai à 07:55
    Coucou Dany
    Les vitraux sont une fascination pour moi,que c'est beau à voir.
    Excellente journée.
    Gros bisous
    7
    Vendredi 31 Mai à 07:52

    Dans une église je suis toujours subjuguée par les vitraux d'une beauté exceptionnelle !

    Il va faire beau et très chaud !

    Gros bisou

    6
    Vendredi 31 Mai à 07:47

    Coucou Dany,

    en ce dernier jour de mai, je viens avec plaisir dans ton bel univers. J'aime beaucoup les vitraux et je ne manque jamais de les photographier dans une église ou cathédrale. Merci pour ce joli billet. Le temps est sombre mais les températures remontent. Bon vendredi ainsi qu'un bon week end. Le mien sera chez ma fille cadette. Gros bisous.

     

    Résultat de recherche d'images pour "bon vendredi et bon week end image gif"

    5
    Vendredi 31 Mai à 07:42

    Dans tous les domaines l'humanité ne change pas... création / destruction / restauration, le cycle éternel !

    J'ai un peu touché à l'art du vitrail quand j'étais aux arts appliqués et je confirme: c'est pas facile !

    Bisous et bonne journée

    4
    Vendredi 31 Mai à 07:41
    Hello Dany
    Tu aurais été époustouflais à Séville. Les vitraux des églises et de la cathédrale sont impressionnants. Aussi grandiose qu'en Italie...
    Bon Vendredi
    bizz
    Pat
    3
    Vendredi 31 Mai à 07:25
    Et bien, grâce à toit j'en connais un rayon sur les vitraux maintenant. C'est vrai que certains sont vraiment magnifiques, des oeuvres d'art ... Je met de côté ton billet et vais le relire tout à l'heure, après le marché ! Bises ma belle.
    2
    Vendredi 31 Mai à 07:24

    Coucou Dany , oui voilà un texte trés interessant sur l' histoire du vitrail que nous aimons tous , merci et bon weekend qui sera sans doute ensoleillé , bisous ,escapade ,

    1
    Vendredi 31 Mai à 07:23

    bonjour et oui dernier jour de mai

    et avec du beau temps

    bon vendredi ainsi 

    qu'un beau weekend bisous de l'Aude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :