• Le merle blanc

     

    Une légende affirme qu’il y avait, autrefois, à la ferme du Vert-Buisson, dans la commune de Bruz, un merle blanc qui chantait tant et si bien qu’on venait de très loin pour le voir et l’entendre. Un jour, un renard qui le guettait depuis longtemps, rattrapa et allait le croquer comme un failli pierrot, lorsque l’oiseau prit la parole...

    Le merle blanc lança au renard : « Si tu veux me laisser la vie sauve et me rendre la liberté je te ferai faire un copieux déjeuner demain matin. C’est jour de marché à Rennes, les passants sur la route seront nombreux, ils auront des provisions de toutes sortes, et je réponds que tu feras un repas dont tu te souviendras longtemps. » Le renard accepta.

    Le lendemain, en effet, une bonne femme qui se rendait au marché, portait dans un panier, des œufs et des volailles. Tout à coup elle aperçut, sur le revers d’un talus, le merle blanc qui semblait blessé. Elle courut pour le prendre ; et dans sa précipitation renversa son panier, brisa ses œufs et jeta ses volailles dans le fossé. L’oiseau s’envola, et le renard, dans une haie, ne fit qu’un bond sur un superbe coq qu’il emporta dans sa tanière.

    Lorsqu’il eût déjeuné, le merle qui l’avait accompagné, lui dit :

    — Maintenant que te v’là rassasié, veux-tu rire un brin ?

    — Volontiers.

    — Eh bien suis-moi.

    Et il emmena le renard dans le sentier d’un petit bois où il était impossible à deux hommes de marcher de front. « Cache-toi dans un buisson, lui dit-il, et tu vas voir quelque chose de drôle tout à l’heure. » Bientôt, en effet, arrivèrent deux marchands de verres et de faïences qui portaient leurs hottes sur le dos, et marchaient, l’un suivant l’autre, dans l’étroit sentier.


    © Crédit photo : Les Exclamateurs

    Le merle, lui, chantait sur le haut d’un chêne pour attirer leur attention. Soudain ! il descendit de son arbre et alla se percher sur la hotte du premier marchand. Le second des voyageurs, en voyant cela, se dit en lui-même : « Ah, par exemple c’est tout de même trop d’audace, tu vas la gober. »

    Et il leva son bâton pour frapper l’oiselet qui s’esquiva adroitement. Mais le coup avait porté tellement fort sur le panier d’osier, que de nombreux verres et écuelles furent brisés. Le premier marchand se détourna et, furieux, s’élança sur son compagnon en frappant lui aussi de toutes ses forces sur la marchandise du pauvre diable, victime du méchant oiseau, qui vit avec tristesse ses écuelles et ses verres réduits en miettes. Devinez si les deux animaux, cachés dans le bois, riaient à gorge déployée !

    Une autre fois, le merle s’étant encore laissé prendre par le renard, lui dit :

    – Laisse-moi la vie et rends-moi la liberté ; je te promets un déjeuner meilleur que celui de l’autre jour.

    — Je le veux bien, répondit le renard, j’ai confiance en toi parce que tu ne m’as pas trompé jusqu’ici.

    — Alors, écoute-moi bien : il y a dans la cour de la ferme de l’Ecorbière, près de la rabine de Blossac, une toute petite maison où une poule va, chaque matin, pondre un œuf. Il te suffira d’y aller de bonne heure, pour t’emparer de la poule et de ses œufs.

    Dès le lendemain, avant que le jour fut levé, le renard alla rôder dans la cour de la ferme, et se glissa dans le fond de la loge du chien de garde. Ce dernier, un gros mâtin qui ne dormait que d’un œil, couché à deux pas sur un fumier, s’élança devant la porte de son gîte pour empêcher son ennemi d’en sortir. Lorsque le renard voulut se sauver, le chien l’étrangla d’un seul coup de mâchoire.

     

     

     

    A partir de ce jour, on entendit le merle blanc siffler, matin et soir, dans les lauriers de la ferme du Vert-Buisson.

     

     

     

    « Le saviez-vous????Le saviez -vous? »

  • Commentaires

    31
    Pierre
    Jeudi 19 Mai 2016 à 12:03

    Bonjour, je tombe par hasard sur cette belle page  car je cherchais sur internet une chanson avec les mots "merle blanc".

    C'est très touchant et bien fait. Belle histoire qui en effet me rappelle mes

    Merci de ce bon moment.

    (ps: j'ai regardé un portrait sur France 2 du Général De Gaulle, et il était dit qu'en privé, il chantait une chanson militaire "Tiens voilà le merler blanc, voilà le lieutenant" mais je ne le trouve pas encore sur internet ;- ) )

    30
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 11:12

    Très jolie légende.

    Je n'arrive pas à trouver le nom de l'auteur, seulement: (D’après « La Tradition », paru en 1903, Ille-et-Vilaine) 

    Le merle blanc existe bel et bien mais il est un Merle noir atteint d'albinisme.

    Bises

    29
    Jeudi 30 Octobre 2014 à 19:02

    un renard qui ne causera plus de tort à personne

    28
    Mardi 28 Octobre 2014 à 17:19

    Bonsoir ma douce amie

     

    J'arrive en un clic dans ton bel univers pour te remercier pour ton gentil passage et j'ai envie de partager avec toi ces belles citations prises sur le net.

    J'adore tes légendes et je tire mon chapeau à ce beau merle blanc qui a été bien plus malin que le renard !!!!

    Je te souhaite une belle soirée.

    Je te fais de gros bisous d'amitié de mon île intense.

    -=-=-=-=-=-=-=-

    Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

    *****

    Dans la main d'un ami, il faut déposer sa confiance; dans son âme, sa compréhension; sur ses lèvres, son sourire; devant ses yeux, une rose; près de lui, sa présence et son aide;

    et dans son coeur, le bonheur de son amitié.

    *****

    Un ami est celui qui vous laisse l'entière liberté d'être vous-même.

    *****

    Plusieurs personnes entrent et sortent de nos vies, seuls les vrais amis laissent une empreinte sur nos cœurs.

    *****

    Pour tout ce que tu peux être : merci de me transmettre ton amitié et de m'offrir ta présence. 

    Rire avec le bonheur que j'ai rêvé, c'est toujours possible, car j'ai la chance inestimable de te connaitre.

    *****

    L'amitié, comme l'amour, demande beaucoup d'efforts, d'attention, de constance, 

    elle exige surtout de savoir offrir ce que l'on a de plus cher dans la vie : du temps ! 

    *****

    27
    Mardi 28 Octobre 2014 à 14:53

    Bonjour

    Ca me fait penser aux fables de La Fontaine.

    Bisous

    26
    Mardi 28 Octobre 2014 à 14:37

    coucou DANY, ah perdre quelques kilos ça m'arrangerait, je veux bien prendre ta place surtout sans régime !! mais je pense qu'avec moi ça ne fonctionnerait pas. Alors durant la cure tu ne pourras voir ton fils, à moins qu'ils ne viennent chez toi...

    bisous

    25
    Mardi 28 Octobre 2014 à 14:33

    coucou ma douce

    je te souhaite une belle journée

    qu'elle te comble de joie

    ti bo

    24
    Mardi 28 Octobre 2014 à 13:41

    coucou Dany


    Une belle histoire de ce merle blanc ,dommage elle ne finit pas très bien.Bisous sous le soleil encore on en profite.bonne cure et repos n'oublies pas le milieu de la cure va se faire ressentir.


    gros bisous


    rosedesneiges


     

    23
    Mardi 28 Octobre 2014 à 11:58

    bonjour  dany

    superbe cette histoire je voudrais bien le voir ce merle blanc

    bon mardi

    bisous

    22
    Mardi 28 Octobre 2014 à 11:36

    bonjour, une bien belle legende, bisous ma dany

    21
    Mardi 28 Octobre 2014 à 10:21

    Bonjour Dany

    Un bien jolie légende, le merle fût bien

    plus malin qu'un singe et plus rusé que le renard !

    Temps tristounet ce matin chez moi avec un petit 9° frown

    Bon mardi

    Bisous

     

    20
    Mardi 28 Octobre 2014 à 08:15

    bonjour, ici ce matin 14° et temps toujours au "maritime" même dans les terres ! bon je ferai avec, je commence à éternuer...!allergies quand tu nous tiens !

    je te souhaite une belle journée, et bon courage pour la cure !

    estang est un beau village juste un peu isolé dans ce coin du Gers,

    bises, MIAOU !!!!   glasses

     

    19
    Mardi 28 Octobre 2014 à 08:11

    Comme quoi, ce n'est pas toujours les mêmes qui sont rusés....

    Bises et belle journée Dany

    18
    Mardi 28 Octobre 2014 à 05:23

     Bonjour  Dany

    Je vous souhaite

    Un mardi dans la continuation

     Du week end et du début de semaine

    Superbe ciel bleu avec soleil

    Bisous & Amitiés

        56MELDIX77   

       le Briard     Breton    

    http://aveclaphoto.eklablog.com/ 

    Ce qui rend les amitiés

     Indissolubles et double leur charme

    Est un sentiment qui manque à l'amour :

    La certitude.

    17
    Mardi 28 Octobre 2014 à 05:21

    Bonjour ma douce amie

    Me voilà en peu de temps chez toi et je te remercie de m'avoir accueillie si gentiment et d'avoir déposé chez moi ton gentil commentaire.

    Superbe ta légende du merle blanc, incroyable on dit que le renard est malin et bien là c'est le merle blanc qui a été bien plus malin que le renard eh eh !!!! siffle siffle mon bel oiseau t'aura des plumes ih ih ih !!!!

    J'espère que tu as passé une bonne nuit et je te souhaite un beau mardi ensoleillé.

    Ici chaleur et soleil d'été sont au R.V. sur mon île.

    Je te fais de gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

    16
    Lundi 27 Octobre 2014 à 21:39

    Intelligent, ton merle blanc.

    Il a su y faire.

    Bisous ma belle.

    Aimée

    JOLIS TEXTES

    15
    Lundi 27 Octobre 2014 à 21:24

    Un merle plus malin que le renard , c'est fort! Un beau conte ! Bises

     

    14
    Lundi 27 Octobre 2014 à 21:19

    bonsoir ma belle ,bien malin le merle ,une triste journée ,j'en ai profité pour rentrer mes dahlias ,plus qu'a y mezttre les tulipes ,bonne soirée ,bisous

    13
    JAK
    Lundi 27 Octobre 2014 à 20:09

    Charmante légende que celle de ce malin Merle…


     


    En voici un,  philosophe à ses heures   à écouter ici :


    Le merle


     


    Extrait…… des paroles


     


    C'est un merle chanteur crédule,


    Ignorant le calendrier,


    Qui rêve soleil, et module


    L'hymne d'avril en février.


     


    amitiés J@k


     



     

    12
    Lundi 27 Octobre 2014 à 19:56

    Bonsoir Dany,

    Il était bien rusé ce merle blanc ! je n'en ai jamais vu, et toi ? Passe une bonne soirée, grosses bises, Véronique

     

    11
    Lundi 27 Octobre 2014 à 19:23

    ce merle blanc était bien"rusé" pour piéger ainsi le renard

    il faut se méfier de tout , ne pas faire confiance aveuglément

    gros bisous et douce soirée

     

    10
    Lundi 27 Octobre 2014 à 18:13

    BONSOIR DANY

    et bien j'ai eu raison d'attendre ton billet ce matin je suis passée chez toi et comme tu n'avais pas mi encore ton billet je pensais revenir plus tard et puis j'ai fais une chose une autre cette après midi j'ai piqué mes coussins pour mettre sur mes banquettes et donc me voila tardivement comme je suis a NÎMES depuis hier soir je viens de sortir DELHIA

    ton histoire du merle blanc est très bien " ficelée " et je ne la connaissais pas du tout tu voies tu nous en apprends tous les jours merci du partage

    j'espère que ta journée en cure c'est bien passée

    BONNE SOIREE

    GROS BISOUS POUR TOI ISDAËL

    DANY ET HERVE

    je suis toujours en carafe avec mon pc je ne peux plus copier d'images c'est la galère GRRRRRR!!!!!

    9
    Lundi 27 Octobre 2014 à 18:10

    une belle légende , si un jour je vois un merle blanc je ferai un voeu !

    8
    ALEXOMY
    Lundi 27 Octobre 2014 à 18:01

    C'est une belle histoire.

    Bonne soirée et à bientôt.

    ROMY

    7
    Lundi 27 Octobre 2014 à 17:21

    bonjour ma dany, merci beaucoup de m'avoir prévenue pour ma juju, sans pc c'est très dur et je la comprend....passe une bonne soirée...bisous, annie

    6
    Lundi 27 Octobre 2014 à 16:44
    DANIELLE1943

    Bonjour DANY

    une belle histoire de ce Merle blanc  j ai apprécier aussi les photos et cela était super dommage pour ce Pauvre Renard mais bon le Merle lui siffle tous les jours des chansons Merci  je t embrasse et excellent Lundi profite de ta cure Danielle

    5
    Lundi 27 Octobre 2014 à 15:52

    bonjour DANY, pas trop sympa ce merle...remarque il ne faisait que sauver sa peau...et la tienne, toute douce je parie

    bisous

    4
    Lundi 27 Octobre 2014 à 15:14

    Coucou ma Dany,

    Une bien belle histoire qui se termine mal pour maître Goupil.

    Bises et bon lundi. ZAZA

     

    3
    Lundi 27 Octobre 2014 à 14:50

    Bonjour Dany

    Il semble y avoir toujours du beau temps chez toi,

    quelle chance mon fils qui est a 25kms de Céret

    m'a dit ce matin ne pas faire beau et avoir même

    attrapé la crève ce we , je vais lui dire de  déménager ! he

    Si tu ne sais pas chanter alors tu ...........sais ce qu'il reste à faire ! Mdr !

    Bonne semaine et il fait beauuuuuuu à Paris !

    Bisous

    2
    Lundi 27 Octobre 2014 à 14:17

    Hello Dany

    Il est malin le merle....

    bizz

    Pat

    1
    Soizig la Dinannaise
    Lundi 27 Octobre 2014 à 14:11

    Bonjour Dany

    Mais c'est une légende de mon coin de Bretagne que tu nous écris.

    Comment vas-tu ?

    Bisous

    Françoise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :