• Entre modernisme et Antiquité

    Entre modernisme et Antiquité

     

    Bonne semaine aux copinautes de Mamie    

    Isadora Duncan était une danseuse américaine du début du siècle, née à San Francisco le 26 mai 1877, et de son véritable nom Dora Angela Duncan, d’origine à la fois irlandaise et écossaise, par respectivement sa mère et son père. Sa vie est celle d’une héroïne antique et rebelle, dans la prolongation de son art, auquel elle insuffle un modernisme inédit pour l’époque en imposant une autre expression chorégraphique, la « danse libre ».

    Isadora Duncan

    S’inspirant des statues grecques, auxquelles elle emprunte les tuniques diaphanes et plissées, et dansant pieds nus, cheveux dénoués, elle libère la danse des carcans du classicisme, dans le fond et la forme, par son interprétation tout d’abord, laissant s’exprimer dans l’improvisation le rythme intérieur du corps, et ensuite par son rejet du costume traditionnel, chaussons et tutu enserrant le corps, pour se parer de ces voiles aériens qui font partie de sa légende.

    L'ampleur et la grâce des mouvements

    Ces voiles autour de son corps évoquant la Vénus de Milo, ceux planant sur les drames qui jalonnent sa vie familiale et amoureuse, jusqu’à ce voile en soie rouge qui provoque sa fin tragique, en venant se prendre dans une des roues de sa décapotable et l’étranglant, sur une route de Nice le 14 septembre 1927.

     

    Elle commence très tôt à danser, à l’âge de dix ans, puis décide de venir tenter sa chance à Paris, en 1900, pensant y trouver plus de liberté pour exprimer la vision de son art. Ses succès et ses rencontres, avec Anna Pavlova, Michael Fokine et surtout Serge Diaghilev la conduisent à créer une école de « danse libre » près de Berlin en 1904, où elle vit là-bas une passion avec un acteur, Edward Gordon Craig, qui lui donne une fille deux ans plus tard.

    Isadora Duncan et ses élèves

    Isadora Duncan et ses élèves

    Puis elle poursuit son ascension, ouvre plusieurs écoles de danse, notamment à Darmstadt en 1911, ainsi qu’à Neuilly-sur-Seine et s’entoure à la même époque d’une troupe de danseuses baptisées les « Isadorables ». Elle se lie aussi avec l’Américain Paul Singer, héritier des fameuses machines à coudre, qui lui offre un deuxième enfant, en 1910, mais la quittera ensuite, lassé de ses infidélités.

                 

    Sa vie est marquée en 1913 par la mort brutale et mystérieuse de ses enfants, partis en promenade près de la Seine et dont la voiture, privée de freins à la suite d’un arrêt sur une berge, sombre dans la rivière où ils se noient.

    S’ensuit une vie d’errances amoureuses, aussi bien dans les bras d’hommes que de femmes, et de poursuite de ses cours, spectacles, où on la retrouve à New York, puis à Moscou où elle rencontre en 1922 le poète russe, Sergueï Essenine, de vingt ans son cadet, qu’elle aide à fuir son pays natal et avec qui elle vit une passion tumultueuse, leur liaison se terminant par le suicide étrange du poète, en 1925. Elle repart donc à nouveau pour la France où son amie Mary Desty, qui la soutient dans une chute au fond d’enfers alcoolisés, lui offre le fameux voile qui causera sa fin.   

            1900       

    Isadora Duncan était une femme en avance sur son temps, éprise à la fois de beauté et de liberté et qui refusait totalement tout enfermement, que ce soit dans son art ou dans sa vie personnelle, une femme qui a su imposer une nouvelle expression chorégraphique en s’affranchissant des contraintes de la danse classique tout en en gardant les bases, une femme dont le mystère, le goût de la provocation et le modernisme en ont fait à jamais une légende.

     

    « Gabrielle Victor Nunes »

  • Commentaires

    21
    Jeudi 27 Février 2014 à 20:01
    cathycat33

    Je ne connaissais d'Isadora Duncan que l'histoire de sa mort atroce, mais sa vie a été jalonnée de drames. Quel triste destin !!!...

    Ton petit Jallen est tout mignon avec ses quenottes toute neuves et son sourire craquant...

    Bisous et belle soirée à toi.

    20
    Mardi 18 Février 2014 à 15:19

    Je suis allé à Menton hier .....

    bizz

    pat

    19
    Mardi 18 Février 2014 à 10:32
    FRUITS CONFITS

    BONJOUR DANY

    ben oui je me doute que tu as de la peine quand ton petit rentre chez lui surtout que a cet âge là ils font beaucoup de progrès et tu voies cette année la fête des grand mère sera bien mais l'an prochain qu'il pourra te le dire tu vas être transporter au septième ciel j'en sues sure que du bonheur 

    BONNE JOURNEE GRISAILLE ET HUMIDITE SUR NÎMES 

    GROS BISOUS ISDAËL

    DANY 

    http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/8eedf6b4.gif

    18
    Mardi 18 Février 2014 à 08:29

    Il est adorable, ton petit bonhomme ! Devant un pareil sourire, on ne peut au craquer !

    Tu rends un bel hommage à cette grande dame au destin si tragique, un vrai roman.

    Bisous

    Alain

    17
    chevrette 13
    Mardi 18 Février 2014 à 00:36

    comme il a changé !!! on ne le reconnaît plus !! mamie doit baver d'admiration !!

    je ne connaissais pas du tout la vie de cette dame, très mouvementée d'ailleurs

    bisous

    16
    Lundi 17 Février 2014 à 22:10

    Bonsoir Dan,

    Ah !!! trop mimi,ton petit Jallen.

    Comme il a changé.Il grandit à vue d'œil et je suis heureuse pour toi,de pouvoir le pouponner ainsi.

    Cette femme Isadora Duncan est très belle.

    On dirait une femme de la Rome antique.

    Bisous,ma belle et douce soirée.Aimée

     

    15
    Lundi 17 Février 2014 à 21:47

    J'avais lu il y a longtemps , l'histoire de cette  danseuse , morte tragiquement ; une belle vie malgré tout .

    Bises

    14
    Soléd
    Lundi 17 Février 2014 à 21:39

    Bonsoir Isda,

    Tout d'abord merci de nous avoir mis un charmant bambin en début de billet, il est ravissant ton Jallen et cela me fait plaisir de savoir qu'il a passé le week-end chez toi, ainsi tu as pu en profiter. Bon pour cette jeune femme danseuse, on  pourra dire qu'elle a brulé sa vie, a eu nombre d'amants mais quelle triste vie, celle de perdre d'un coup ses 2 enfants et ensuite mourir dans un accident à cause d'un vêtement peu ordinaire qu'elle portait. Le pauvre Singer s'était lassé de ses infidélités après lui avoir fait l'un de ses enfants, elle était vraiment très dévergondée pour cette époque. Elle me fait penser à DSK en femme (lol), il lui en fallait...Isadora était son prénom, j'avais quelqu'un de ma famille qui se prénommait ainsi, c'était une espagnole, rien à voir avec l'Irlande et l'Ecosse.

    Aujourd'hui je me suis lancée à faire des mini-cakes aux sardines à l'huile d'olive, parmesan et tomates confites, c'était délicieux. Evidemment j'ai pensé énormément à toi.

    Big bises à toi ma belle catalane adorée

    13
    Lundi 17 Février 2014 à 18:48
    un bel hommage belle fin de journée excellente semaine bisous du lundi
    12
    Lundi 17 Février 2014 à 18:44

    Coucou ma Dany,

    Un billet super intéressant. Merci.

    Comme il est beau ton petit avec ses quenottes toute blanches. Il a un sourire d'enfer. Celui là plus tard fera tourner la tête des filles. Une mamie comblée, je suppose.

    Bises et bonne soirée. ZAZA

    11
    Lundi 17 Février 2014 à 16:14

    Bonjour Dany ! Ah ce petitou qu'il est mignon et ces vilaines dents qui font souffrir mais tu as dû le cajoler avec beaucoup de joie ce WE !

    Cette Isadora une pionnière encore dans sa branche ! merci de nous avoir conté son histoire ! Je passe tard car ce matin j'ai profité d'un soleil qui m'a "requinquée" 2h de marche je suis rentrée en nage et épuisée d'ailleurs j'émerge de ma sieste ... et je vois qu'il est là bien "gaillard" ah si demain mais ?...

    bonne semaine et gros bisous !

     

    10
    joye
    Lundi 17 Février 2014 à 14:40

    Auras-tu vu le film (avec Vanessa Redgrave) ?

    http://youtu.be/KgL8uhMDpeI

     

    9
    Lundi 17 Février 2014 à 12:39
    DANIELLE1943

    Bonjour Dany

    une histoire comme je les aimes romantiques et pleins d aventures qu' une femme à vécue pour sa liberté et de passions amoureuses et de malheurs merci de cette délicieuse histoire de cette Jolie femme au caractère super vu a cet époque qui ne devait pas être facile je te souhaite un excellent Lundi beau petit fils je pense sur la photo bisous Danielle

    Une rose à vous livrer ... j'arrrrriiiiiiiiiiiiive !

     

     

    8
    Lundi 17 Février 2014 à 11:42

    Un beau petit gars ton petit fils

    Ah! ces vilaines dents qui font tant de mal pour sortir

    pour finalement tombées, ce n'est pas juste !

    Une bien joli femme que cette Isadora !

    La clé est sous le paillasson, tu reviens quand tu veux

    Bonne journée

    Bisous

    7
    Lundi 17 Février 2014 à 11:15

    Il est chou ton petit Jallen ,bel article ,passe

    un bon lundi bisous

    6
    Lundi 17 Février 2014 à 10:52

    il est craquant ton petit Jallen, profites-en bien!! gros bisous Dany. cathy

    5
    Lundi 17 Février 2014 à 09:47

    Bonjour Dany ,mamie comblée, il est très beau cet enfant !

    Profitez bien l'un de l'autre !

    Encore un personnage attachant

    bonne semaine

    tis bos

     

     

    4
    Lundi 17 Février 2014 à 08:59

    Bonne journée à une mamie comblée.Ton petit Jallen est trop mignon avec ses deux quenottes devant et il est bien potelé


    profites en bien ce sont des moments inoubliables


    gros poutous à vous deux


    rosedesneiges

    3
    Lundi 17 Février 2014 à 08:29

    Bonjour Dany

    J'espère le destin de ton petit bout sera bien meilleur...

    Belle journée à toi !

    2
    Lundi 17 Février 2014 à 07:13
    FRUITS CONFITS

    BONJOUR DANY

    je me souviens avoir entendu vaguement l'histoire de cette belle femme qui a vécut comme elle l'entendait et non comme elle aurait dû le faire 

    ton petit JALLEN est magnifique quel beau sourire et ses petites quenotes qui pointent trop beau tu as vraiment de quoi être très fière 

    BONNE JOURNEE AVEC DU SOLEIL CHEZ TOI JE SUPPOSE 

    GROS BISOUS ISDAËL

    DANY

    http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/01e2e5b5.gif

    1
    Lundi 17 Février 2014 à 06:44

    Hello Dany

    Bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :