• ARTISANTS FRANCAIS

    Ce sujet relève t-il de l'artisanat ou est-il purement artistique?Je crois que je vais vous laisser juger,

    Nous sommes à St Laurent en Grandvaux (39) sur la RN5 entre Morez et Champagnole.
    Là, une jolie maison toute neuve abrite:

    Christine Dijoux
    et
    Alain Portmann



    Des objets de collection, passé la porte de leur magasin on en voit tout de suite de deux sortes.

    Les poupées de porcelaine,



    et les ours en peluche.




    Les Poupées de porcelaine





     

    Christine est l'une des rares artistes en France capable aujourd'hui de fabriquer de telles merveilles.

     

    Nos artistes ont petit à petit racheté les moules originaux d'entreprises aujourd'hui disparues et s'efforcent de faire des poupées anciennes ou contemporaines avec ces moules soigneusement entretenus. Jusque là on réalise de la copie d'ancien, la créativité va se manifester lors de la finition de la poupée.



    La porcelaine est principalement constituée de kaolin de feldspath et d'eau. Alain vient de réaliser un mélange intime et relativement liquide de ces ingrédients qu'il verse soigneusement dans un moule fermé.





    Cinq à dix minutes plus tard, on constate que se crée une légère dépression à la surface de la porcelaine encore liquide.



    C'est le signe que le séchage a commencé sur les parois internes du moule. Sans l'ouvrir, on va le retourner pour récupérer la partie non prise de la matière, permettant ainsi de conserver à la poupée une tête creuse.
    Il faut savoir que tant que la porcelaine n'a pas subi de cuisson, on peut la récupérer qu'elle soit à un stade liquide, pâteux, ou même solide. Cette matière est réutilisable pour une nouvelle opération.

    Après une petite demi-heure, on procède à l'ouverture du moule.



    et très précautionneusement on peut extraire la nouvelle tête. Celle-ci est extrêmement fragile, souple elle peut s'écraser entre des doigts inexpérimentés ou se déformer et être définitivement perdue en cas de geste malheureux.





    Christine prend maintenant la suite d'Alain;



    Après avoir aligné ses outils,



    Christine, à l'aide d'un scalpel procède à la trépanation de la tête, hum! disons qu'avec un tout petit cutter elle enlève le sommet du crane.





    Puis avec un outil encore plus petit dont on ne connaît pas le nom en français et dont je vous épargnerai le nom en allemand, Christine va réaliser l'ouverture des yeux.
    Attention, souvenons nous que la tête n'est pas cuite, qu'elle est toujours très souple et que notre artiste doit doser ses gestes pour appliquer une certaine pression sur l'outil qui découpe la porcelaine, sans pour autant, de l'autre main écraser la tête toute fragile.





    Sur la dernière photo ci-dessus, on voit bien que la tête est creuse, ceci est absolument nécessaire puisque c'est par l'intérieur de cette tête que l'on va pouvoir positionner les yeux à un stade ultérieur. On va dès maintenant préparer cette opération. Dans les outils de Christine vous avez sans doute remarqué une sorte de grand coton tige. Il s'agit en fait de tulle enroulé sur une bille de bois emmanchée, les sphères ainsi constituées ont approximativement le diamètre des yeux à implanter. Avec minutie Christine va appliquer en tournant légèrement cette "lime" à l'intérieur des paupières pour préparer l'orbite de l’œil afin que celui-ci joigne parfaitement au visage.



    De même, Christine va lui ouvrir la bouche et sculpter les dents.







    Une fois le deuxième œil ouvert et les différents petits détails vus et corrigés, nos artistes vont procéder à la première cuisson. Les pièces sont enfournées à froid, le four (électrique) est fermé, et on le laisse gentiment monter à la température de 700 ° C. Cette température atteinte, le chauffage est coupé et on laisse refroidir jusqu'à la température ambiante. La porcelaine de couleur mastic ( gris très légèrement jaunâtre ) ressort du four complètement blanche.



    La première opération qui suit cette cuisson consiste à ébavurer la tête, à poncer le plan de joint et à lisser tous les petits défauts qui peuvent apparaître. Ce travail est exécuté avec une petite éponge genre "spontex" mais recouverte d'un abrasif extrêmement fin.
    A partir de maintenant, le geste doit être plus mesuré encore car si vous lâchez la tête, elle casse et, est ainsi définitivement perdue.



    Il est alors impératif que notre tête sèche pendant un à deux jours avant une deuxième cuisson, à 1230 ° C, température impérative. Le processus est identique au premier passage au four, seule la température est différente. L'opération dure de six à huit heures.

    On aborde ensuite l'opération sans doute la plus délicate. C'est à partir de là que la poupée commence à prendre vie, car c'est là qu'elle devient unique.
    Christine va peindre la face de la future poupée et lui conférer sa personnalité.

    La peinture, ce sont des pigments en poudre qui vont être dissous à l'aide d'un "médium" à ce stade, la peinture obtenue est soluble à l'eau ce qui permet le nettoyage des pinceaux et la rectification de maladresses toujours possibles.





    A l'aide de ses doigts, Christine commence à appliquer un peu de médium sur la porcelaine pour permettre l'accroche de la peinture.



    Elle veut ici donner à la poupée son futur teint de jeune fille, pour cela elle dépose avec une mini éponge quelques traces de peinture qu'elle va ensuite estomper au pinceau. L'opération peut parfois prendre une dizaine de minutes pour que l'artiste obtienne ce qu'elle attend!





    La couleur de la peau est obtenue, mais il faut encore dessiner les cils, les sourcils, colorer les lèvres, marquer le coin des yeux, faire ressortir un peu les pommettes si on le désire.
    Mais à ce stade, un impératif technique nous arrête.
    Il n'est pas possible de peindre sur une couche de peinture déjà déposée et qui n'aurait pas été cuite.
    Notre tête va donc se diriger à nouveau vers le four pour y subir une troisième cuisson à 700° C. Une cuisson de ce type sera indispensable chaque fois qu'une peinture devra en recouvrir ou se superposer à une autre . Par contre, cils, sourcils et lèvres n'étant pas superposés, une seule cuisson est nécessaire.







    Enfin, le dernier geste du peintre sera sa signature qui viendra authentifier la fabrication en tant que pièce unique.



    Puis la maquilleuse se transforme en ophtalmologiste et vient s'occuper les yeux de la future jeune fille.

    Les yeux que Christine choisit dans ses tiroirs sont des sphères de verre dont les iris sont merveilleusement reproduits.
    Il faut choisir la couleur qui va ensuite s'harmoniser avec la coiffure.
    Ces objets viennent directement de chez leur fabricant, une entreprise allemande qui continue de commercialiser ces produits.
    L'iris est entouré d'un petit boudin de cire relativement malléable, puis mis en place dans l'orbite préparée avant cuisson. Les deux yeux sont soigneusement ajustés pour éviter tout strabisme inesthétique, puis quelques points d'adhésif déposés au pistolet à colle viendront fixer le montage; la cire s'éliminera facilement à chaud.



    La tête est alors fermée par une calotte en liège ou en carton sur laquelle viendra se coller la perruque.

    Et enfin quand la demoiselle aura trouvé un corps (bois ou papier mâché), des membres (bras et jambes en porcelaine moulés comme la tête) et des habits elle pourra tester son charme sur les visiteurs de Christine.






    Vous aurez compris que le goût, la sûreté du geste, la précision du pinceau, la patience et la gentillesse font partie intégrante du caractère de Christine. Certains traits de ce caractère sont innés, d'autres représentent le savoir faire acquis au cours des années consacrées à une passion.

    Les deux s'allient pour donner naissance au "beau".

    « Histoire d'une inventionLe coton »

  • Commentaires

    38
    Jeudi 17 Novembre 2016 à 11:57

    Il est tellement agréable de retomber dans notre enfance!

    Bisous.

    37
    Mardi 15 Novembre 2016 à 05:15

      Bonjour    DANY

    L'univers ne nous a pas permis

    De voir dame lune  .

    Un ciel bien couvert  

    Qui nous permet  par contre

    D'avoir une bonne douceur

    En cette fin de nuit

    Que cette journée de mardi

    soit une bonne occupation

    Pleine de joie et plaisir

    Amitiés [*#*] Bisous

      56MELDIX77  

      Le Briard    Breton  

    Aujourd'hui

     

    http://56meldix77.eklablog.fr/

    36
    Lundi 14 Novembre 2016 à 23:45

    Coucou Dany Mamie cerise,

    regonflée à bloc par ce weekend familial je suis prête à croquer la vie sereinement à pleines dents et pleine de joie.

    Surtout pour admirer le travail de ces artistes, c'est incroyable de précision et de beauté.

    Merci de ce très beau partage et gros bisous.

    35
    Lundi 14 Novembre 2016 à 23:42

    bonne nuit cerise

     je ne vais pas tarder a me coucher , mais avant j aie fais une commande de ((phytalgic ))  avant tou sles deux on prenaient (( chondrosuft )) qui fait plus que bien contre les douleurs articulaires mais il a été déremboursé lui aussi comme beaucoup d emédicament et il coute cher , donc on va essayer le phytalgic pendant au moins six mois car c est du long terme pour avoir un résultat  mais tant pis autrement on recommencera chondrosuft

     tres bonne journée de demain mardi , nous on part travailler a la campagne vers 6 heures demain matin presque tout a l heure

     bisous

    34
    Lundi 14 Novembre 2016 à 21:40

    J'admire ces artistes.

    J'aime la réalisation et le fini de leur travail.

    Bisous Dany

    Bonne Semaine Humour image 4

     

     

    33
    Lundi 14 Novembre 2016 à 20:49

    Je ne suis pas fan des poupées en porcelaine mais je dois bien reconnaître que c'est un énorme travail.
    Bonne semaine. Biz. Aline

    32
    Bertille
    Lundi 14 Novembre 2016 à 20:47

             Merci Dany de nous offrir une page aussi intéressante         que celle ci. Je me suis régalée ne sachant pas du tout comment était réalisée une poupée de porcelaine. Cette fabrication est véritablement de l'artisanat d'art, et quelle patience il faut !!!!!!

    Félicitations à ces 2 personnes exceptionnelles.

    Je te souhaite une agréable semaine, gros bisous Dany.  

    31
    Lundi 14 Novembre 2016 à 19:46

    Un très beau reportage, c'est bien de l'artisanat d'art

    30
    Lundi 14 Novembre 2016 à 19:21

    ma fille a toute une collection de belles poupées de porcelei, a l'epoque je me souviens en avoir payé une plus de 800 francs...

    bisous

    29
    Lundi 14 Novembre 2016 à 18:25

    Bonsoir Dany,

    Merci Dany pour ce bel article.

    J'espère que ta cure se passe pour le mieux et qu'elle ne te fatigue pas trop.

    Bisous. Mamyariane15

      • Lundi 14 Novembre 2016 à 18:35

        je commence du  25 nov  au  20 dec   hihihihi

    28
    Lundi 14 Novembre 2016 à 17:37

    Bonsoir Dany.

    C'est vraiment bien  tout cela ,les poupées sont belles ,mais que du travail pour élaborée tout cela.

    J'ai deux poupées très anciennes en porcelaine ,elle sont a rénover ,voir a soigner .

    Bonne soirée .Bisous. kettyn.

    27
    Lundi 14 Novembre 2016 à 15:38

    Un article vraiment fascinant, Dany. Un grand merci pour nous avoir fait connaître ces personnes si talentueuses. C'est magnifique de nous avoir montré toutes ces étapes de fabrication. Gros bisous et très agréable journée

    26
    Lundi 14 Novembre 2016 à 14:32

    Très trés bel article et cette artiste méritait un grand coup de projecteur !

    c'est fascinant de voir les étapes de cette naissance

    grande admiration devant autant d'applications

    bon lundi

    25
    Lundi 14 Novembre 2016 à 13:37

    Salut

    il est super ton billet.

    C'est un beau sujet avant Noël.

    Bonne journée

    24
    Lundi 14 Novembre 2016 à 13:10

    merci pour ton reportage!!

    moi,je dirais plutot que c'est de l'artisanat d'art!!

    j'ai quelques poupees en porceleine sur mon bahut

    passer un moment c'etait mon dada!!!

    mais pour faire la poussiere faut tout enlever!!

    bon lundi et gros bisous

    23
    Lundi 14 Novembre 2016 à 12:37

    bonjour, ces poupées s'adressent plus aux adultes qu'aux enfants !! c'est si beau. Alors as-tu commencé tes soins ??

    bisous

      • Lundi 14 Novembre 2016 à 13:44

        non du 25 nov au 20 dec big bises 

    22
    Lundi 14 Novembre 2016 à 12:22

     

    Un très intéressant reportage sur ce beau savoir-faire... presque perdu ! Chris

    21
    Lundi 14 Novembre 2016 à 11:46

    Bonjour Mamie Cerise,

    Quelle artiste, ces poupées sont magnifiques, je suis gaga, j'adore les poupées ... Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    20
    Lundi 14 Novembre 2016 à 11:24

    ah oui un article pour Danièle , elle aime les poupées comme ça ! des petits chef-d'oeuvre !!  et quelle patience pour faire ça !!

    une belle mise à l'honneur de cette dame et ... !!!!!!

    gros bisous belle journée a+

    19
    Lundi 14 Novembre 2016 à 11:15

    Un bel article ,que de travail ,elles sont très belles les poupées

    bon lundi gros bisous

     

    18
    Lundi 14 Novembre 2016 à 11:03

    Coucou Dany

    C'est super intéressant de voir cela de prêt , merci pour ce partage .

    Ces poupées sont magnifiques , mais , je ne suis pas fan , elles sont flippantes lol .

    Je te souhaite un très bon lundi.

    Gros bisous

    17
    Lundi 14 Novembre 2016 à 10:53

     

    Kikou Dany,

    quel magnifique article je me plaîrais bien dans un tel lieu !

     

    Il a bien gelé cette nuit, on nous annonce 4° pour aujourd’hui ! je viens de sonner à Jess , elle a bien dormi, ce matin encore un peu de douleurs, on verra la suite.

     

    Passe une bonne journée, gros bisous,

     

    Nadine

     

    16
    Lundi 14 Novembre 2016 à 09:56

    Bonjour Dany

    C'est très intéressent de voir la création d'une poupée j'aurais bien aimé voir ça

    Il doit falloir pas mal de moules pour changer la forme du visage pour le corp ça doit être le même pour toutes et faire les habits doit être aussi intéressent

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    15
    Lundi 14 Novembre 2016 à 09:47

    bonjour Dany , bel article et belles poupées , c'est beau ces poupées de porcelaine , j en avais , je sais plut ou elles sont ma fille a du me les prendre , passe une belle journée

    gros bisous elyci

    14
    Lundi 14 Novembre 2016 à 08:44

    Merci Dany, intéressant, bel article,

    que de souvenirs et de progrès depuis nos poupées de chiffons...

    Belle journée avec bises

    13
    Lundi 14 Novembre 2016 à 08:27

    Merci Dany pour ce très bel article. Tu nous détailles toutes les étapes de la fabrication, et c'est passionnant ! Je crois que le terme d'artiste n'est pas de trop pour qualifier ce métier hors du commun.

    Bisous et bonne semaine

    Alain

    12
    Lundi 14 Novembre 2016 à 08:08

    Bonjour Dany

    Ah les poupées en porcelaine!

    Un sujet si brûlant pour moi que je n'ai pas admiré comme il le faudrait ton article minutieusement documenté!

    Que te dire?

    Je suis une enfant de la guerre

    Père prisonnier 4 ans en Allemagne 

    Donc une enfance heureuse sauf....sans poupée!

    trop cher!

    Et ensuite j'ai gardé les poupées de ma fille, de mes petites-filles

    Mais jamais de poupée en porcelaine, mon rêve!

    Voilà 

    Merci pour le tout!

    Bises à toi

    Gigi

    11
    Lundi 14 Novembre 2016 à 08:07
    ZAZARAMBETTE

    Coucou Dany,

    La fabrication de ces poupées en porcelaine est magnifique. C'est vraiment du grand art. Merci pour cette découverte.

    Bises et bon début de semaine.

    10
    Lundi 14 Novembre 2016 à 07:42

    Coucou Dany

    Voilà le temps que j'ai aujourd'hui.

    Intéressant ton reportage...

    j'ai eu ma dernière poupée Bella à seize ans

    je l'ai gardé longtemps.

    Passe une belle semaine

    bisous mon amie

    9
    Lundi 14 Novembre 2016 à 07:35

    Merci pour ce reportage intéressant .... souvenir de notre enfance !

    Bon lundi

    8
    Lundi 14 Novembre 2016 à 07:00

    Hello Dany

    On peut dire les deux ...car c'est de l'artisanat associé à l'art. Ca reste un métier unique qui n'est pas fait industriellement mais complètement à la main ..et experte !

    Je te souhaite une bonne semaine

    bizz

    Pat

    7
    marie
    Lundi 14 Novembre 2016 à 06:52

    merci pour ce partage, j'avais une poupée bella semblable à celle que vous montrez,et à epinal il y avait un magasin  qui réparait nos jouets, un oeil d'un ours ,un bras de la poupée etc.on sortait toute fière cordialement marie no.

    6
    Lundi 14 Novembre 2016 à 06:25
    Coucou ma Dany,
    Du grand Art et une patience d'ange. Magnifique article !
    La semaine commence, temps grisounet mais bon....
    J'espère que tu es d entrain ce matin. Excellente journée ma douce, je t'envoie mille bisous joyeux et affectueux. Toute ma sincère amitié aussi.
    5
    Lundi 14 Novembre 2016 à 05:31

    Je savais que la création de belles poupées demandait un travail énorme !!! Mais ton article d'aujourd'hui nous en fait encore plus prendre conscience ! C'est incroyable. Ma mère était une ancienne "Bella", et nous avons beaucoup été affectés quand l'usine a fermé ! 
    Ce matin nous partons (dans une heure) à Perpignan. Ces trajets m'épuisent mainteant ...Aujourd'hui signature de l'acte de vente chez le notaire, puis on continuera à débarasser l'appartement, puis nous monterons en Arles voir ma mère. Pas le temps de chômer !!! Bisous et bonne journée.

    4
    Lundi 14 Novembre 2016 à 05:31

     

    Bonjour  DANY  

    Merci pour cette conception de la vie d'une poupée

    Après un dimanche printanier

    Des fenêtres grandes ouvertes

    Une grande partie de l'après midi

    Malheureusement  pour aujourd'hui 

    Nous n'y pouvons rien,

    Un lundi annoncé pluvieux

    Alors, acceptons-le avec bonne humeur

    Et adaptons nous pur ne pas trop subir

    Afin d'en faire un bon profit

    Amitiés [*#*] Bisous

      56MELDIX77  

     Le Briard    Breton  

    Aujourd'hui  

    http://aveclaphoto.eklablog.com/

    3
    Lundi 14 Novembre 2016 à 03:30

    bonjour cerise en ce lundi matin

    que c est bien jolie une poupée de porcelaine , j en aie quelque sunes au grenier et je les aime beaucoup , mais je sais que le jour ou l on fermera les yeux tout cela ira a la déchetterie et ça me fait tres mal , mais c est ainsi maintenant et nos deux belle sfilles n ont pas plus l une que la utre l esprit de souvenirs du passé et jette tout ce qui n est pas bien moderne , je me fais une raison mais je ne veux pas voir ça et je vais de nouveau leur dire a tous que de notre vivant tout doit rester intact car moralement ce serait trop dur

     tres bon lundi a toi et je t embrasse bien fort

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :