• AGATHA

    Agatha, née en 1890, commence très tôt sa carrière d’écrivain ! Depuis qu’elle a appris à écrire, elle écrit, tout simplement. Cela a toujours été quelque chose extrêmement naturel pour elle. Elle n’a cependant jamais été véritablement encouragée par sa mère, très conservatrice, qui percevait cette activité comme superflue. Issue d’une bonne famille anglaise, pas forcément nantie mais ayant tout de même une rente assez élevée pour que son père n’ai pas besoin de travailler, Agatha n’a pas le droit d’aller à l’école.

    Pour sa mère, trop de culture pour une jeune fille était néfaste ! Elle est cependant encouragée par son père qui lui prête de nombreux livres et qui engage dès son plus jeune âge des discussions littéraires avec elle.

    Les jeunes années d’Agatha sont plutôt paisibles. L’approche de la Première Guerre Mondiale assombrit tout de même les jours heureux qu’elle coule dans la propriété familiale du Devon… En effet, le manoir est réquisitionné par l’armée pour accueillir les gradés (étant donné que l’armée a ravagé et détruit nombre de bâtiments après son passage, héberger des gradés n’est pas le sort le moins enviable).

                           

    Elle se marie en 1914, après une courte relation avec son futur mari, Archibald Christie, pilote de l’armée de l’air. Elle se porte volontaire pour être infirmière dans le dispensaire de son village, pour se sentir active et utile pendant la guerre. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la période de guerre n’est pas pour elle une période sombre, elle est jeune, insouciante, et aime plus que tout son métier d’infirmière, qui est pour elle le métier le plus gratifiant du monde. Elle monte d’ailleurs rapidement en grade et commence à s’occuper de la pharmacie du dispensaire, où elle manie toutes sortes de substances…

    De l’union avec Archibald nait une petite fille, Rosalind.

                 1926          

    Cette période de grâce, où Agatha écrit son premier roman « La mystérieuse affaire de Styles », dans laquelle apparait pour la première fois son célibrissime personnage Hercule Poirot. Leur mariage ne dura cependant pas : en 1926, après des années de séparations, Agatha rompt définitivement, son mari lui avouant qu’il est amoureux d’une autre femme. Ils divorcent en 1928. Agatha ne cesse cependant pas d’écrire. Son second mariage avec l’archéologue Mallowan deux ans après,

    sera une source inépuisable d’inspiration pour elle. Elle effectua de nombreux voyages au Moyen-Orient, écrivant par exemple « Le crime de l’Orient Express »…


    Son inspiration viendra tantôt de ses racines anglaise, où elle décrit une société anglaise conservatrice et bourgeoise, qui n’existe déjà plus et tantôt de ses nombreux voyages… Son expérience médicale de pharmacienne et d’infirmière lui donne de nombreuses bases solides pour décrire les crimes sordides que ce cher Hercule Poirot

     

    (ou même Miss Marple !)

     

    doivent élucider avec leurs petites cellules grises (pour reprendre l’expression chère à notre détective belge aux impressionnantes moustaches)

    elle est morte a 86 ans, elle écrivait a raison d’un livre par an !

    Vingt ans après son décès, Agatha Christie reste une des écrivains de romans policiers les plus connus, nous enchantent encore avec cette ambiance britannique mystérieuse et sophistiquée ,son humour unique et ses intrigues insolubles…

    UNE CLE !!!!!!!!!!! ……………………………………………….la clé du mystère pardi et vous en avez vous lu?

     

    HIER à Serrabone chez mes amies  

    AGATHA           AGATHA                                                

     

                                                          

    « Notre médecinOh dites -moi pourquoi ??? »

  • Commentaires

    34
    Samedi 28 Janvier à 13:15

    BonjourDany .

    j'espère que tu vas bien .
    moi, je viens d'avoir la grippe et ce n'est pas le top, et ne peut rester à l'ordinateur .

    Désolée pour le copier /coller mais je tiens à passer pour vous souhaiter un bon weekend .
    Prends soin de toi, .bisous .kettyn

    33
    Samedi 28 Janvier à 06:19

    Quelle femme cette Agatha

    j'aime ses livres !!

    bon weekend 

    bisou de Nanie

    32
    Vendredi 27 Janvier à 10:59

    je l'adore, elle à tant écrit que je n'ai pas tout lu...il a bien neigé! c'est pas très haut Serrabone!

    31
    Vendredi 27 Janvier à 05:34

    DANY Bonjour  

    Nuit noire sans étoiles

    température négative

    la pluie ne doit pas être loin

    dernier jour avant le week end

    en l''attendant je vous souhaite

    une journée de vendredi

    remplie de belles surprises

    AmiCalement [* ¤*] Bisous

      56MELDIX77  

      Le Briard    Breton  

     

    http://aveclaphoto.eklablog.com/

    30
    Vendredi 27 Janvier à 05:07

    bonjour, je comprends que Jallen aime manger chez mamie cerise, elle lui fait ce qu'il aime. Je crois que tous les enfants aiment le gratin dauphinois...sauf mon neveu il fallait lui en faire sans fromage !! maintenant adulte il se rattrape

    bisous

    29
    Jeudi 26 Janvier à 20:57

    Pfff un autre com mon 1er s'est envolé,

    ma chère Dany,

    j'ai tout lu de cette célèbre auteure, c'est mon envie qui m'est arrivée pendant que j'étais enceinte de mon premier. Pas de fraise ou autre mais des Agatha à raison de trois livres par jour j'ai très vite absorbé toute la collection.

    Plus tard j'ai rencontré Miss Silver chez Patricia Wentworth, puis d'autres.

    Mais mon mari peste s'ils passent un Agatha à la télé car sans cesse je dis "mais ce n'est pas comme ça que ça se passe!"! Maintenant je fais comme si c'était un autre livre!

    Bonne soirée et gros bisous.

     

    « L’amitié c’est une douce responsabilité,

    jamais l’effet du hasard »

    Khalil Gibran

    28
    Jeudi 26 Janvier à 20:49

    Bonsoir Dany,

    Ah Agatha Christie j'adore, j'ai lu pas mal de ses livres. Passe une bonne soirée, bises, Véronique

    Résultat d’images pour Belles peintures Paris neige

    27
    Jeudi 26 Janvier à 19:54

    Coucou Dany

    Voilà un bel hommage pour cette femme hors paire pour son époque...bravo...L'orient express un chef d'oeuvre pour moi !

    passe une belle soirée

    bisous

    26
    Jeudi 26 Janvier à 18:22

    BONSOIR Dany merci pour les photos...Agatha je l'adoore , je crois que j'ai lu tous ses livres...le soleil est revenu ouf...mais je crois que demain la pluie s'invite de nouveau..grr passe une bonne soirée et une douce nuit ton amie et voisine YVETTE

      • Vendredi 27 Janvier à 06:17

        hier impossible de rentrer dans ton blog sniff

    25
    Jeudi 26 Janvier à 16:42

    Superbe billet Dany,

    j'ai souvent "dévoré" ses livres ...

    une "dame "et heureusement

    que Papa l'a encouragée, quel talent .

    Bisous, bisous de Christiane

    24
    Jeudi 26 Janvier à 16:40

    bonsoir, désolée je n'ai pu passer avant pas de connexion internet sur l'île Rodrigue  où nous avons passé 4 jours !!

    Pour Agatha, j'en ai lu pas mal surtout à une certaine époque !!

    bisous

    23
    Jeudi 26 Janvier à 14:58

    Bonjour Dany,

    J'en ai lu mais il y a fort longtemps je crois que je ferai bien de me replonger un peu dans la lecture de ses livres.

    Bisous. Mamyariane15

    22
    Jeudi 26 Janvier à 14:47

    Coucou Mamie Cerise ! J'en ai appris un peu plus sur Agatha avec ton article, merci. J'ai lu beaucoup de ses romans durant mon adolescence, même en anglais.

    Bon après-midi et bisous ensoleillés.

    21
    Jeudi 26 Janvier à 14:32

    Coucou ma Dany,

    Les romans d'Agatha Christie ont baigné mon adolescence. Un grand écrivain et une vie très bien résumée. Merci.

    Bises et bon jeudi
    http://zazarambette.fr

     

    20
    Jeudi 26 Janvier à 11:38

    Un bel hommage bonne journée bisousss

    19
    Jeudi 26 Janvier à 11:28

    Superbe billet !!

    quel bel article , j'adore  ..

    bisous et bon jeudi

    18
    Jeudi 26 Janvier à 11:21

    J'adore! aussi bien ses livres que la série télévisée: les petits meurtres d'Agatha Christie.

    Bonne journée à tous.

    17
    Jeudi 26 Janvier à 10:19

    Bonjour Dany

    Il y en a qui ont la facilité d'écriture je les admire, moi ce n'est pas le cas

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    16
    Jeudi 26 Janvier à 09:53

    Bonjour Dany

    J'adore Agatha , j'ai lu beaucoup de livres d'elle à mon adolescence .

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    15
    Jeudi 26 Janvier à 09:46
    J'ai toujours adoré lire Agatha, c'est un auteur qui m'a toujours intéressé. Elle a de fines et de judicieuses intrigues. Bref! J'en suis fan. Gros bisous,Dany, et très agréable journée.
    14
    Jeudi 26 Janvier à 09:36

     

    Kikou Dany,

    ce n'est pas mon genre de lecture mais j'y remédierai.

     

    Une journée grise avant le redoux, il fait -4 et le ressenti est de -9° , je suis allée prendre le courrier et bien ça caille lol.

     

    Passe un bon jeudi, gros bisous,

     

    Nadine

     

    Résultat de recherche d'images pour "jeudi"

    13
    Jeudi 26 Janvier à 09:00

    bonjour Dany tu vas bien ce matin

    oui une grande dame , j adore ces livres , si je pouvais ecrire comme ça

    mais bon , c est pas le cas , elles a fait de grand policier et j adore

    bonne journée ma douce

    bisous Elyci

    12
    Jeudi 26 Janvier à 08:50

    bonjour Dany , moi je la connais que de nom  ! 

    je la découvre avec ton article !!!  

    merci gros bisous belle journée a+

    11
    Jeudi 26 Janvier à 08:48

    En fait je ne la connaissais pas tant que ça, une fois de plus tu viens d'éclairer ma lanterne !

    Excellent jeudi Dany !

    bises

    10
    Jeudi 26 Janvier à 08:38

    Coucou ma Dany,

    J'adore Agatha Christie ! Je pense avoir lu tous ces livres et en ce moment j'en relis un...dans le métro, un peu chaque jour lors de mes trajets (Pourquoi pas Evans ?). Quelle sacrée bonne femme quand même ! Ici toujours aussi froid, -8°C dans ma voiture à 6h45. Je pense que cela va perdurer....jusqu'à la semaine prochaine. J'espère que tu as passé un bon mercredi avec ton Jallen et que tout va bien.

    Je te fais mille gros et affectueux bisous, je pense bien à toi.

    Résultat de recherche d'images pour "gif bonne journée oiseaux bisous"

    9
    Jeudi 26 Janvier à 08:29

    ... quelle femme! j'apprécie de voir toutes ces séries à la télévision, elles sont adorables ces petites dames...Hercule Poirot un peu moins fan.

    Bises du jour de Mireille du Sablon

    8
    Jeudi 26 Janvier à 08:05

    bonjour c est la saison de lire et en ce moment c est ce que je fais beaucoup mais de slivres que mes amies me pretent ou me donne et parfois je n arrive pas  a tout lire  je dois le srendre avant car j en aurais de trop ici et pui son a une tres grande médiatheque gratuite pour tout depuis les quotidiens  alire sur place bien sur au pret de livres  c d  etc etc et tout ça c est tres bien il y a aussi les ordinateurs et autres a disposition

     tres bon jeudi et je te mbrasse

     est ce que le rhume de jallen est terminé

    7
    Jeudi 26 Janvier à 08:03
    cathycat33

    Oh oui ! qui n'a pas lu Agatha Christie ?!!! mais plus maintenant, je crois que tous les téléfilms m'ont ôté l'envie de la lire mais j'ai été une grand fan de cet auteur... Bisous

    6
    Jeudi 26 Janvier à 07:44

    Comme beaucoup, j'en ai lu quelques uns.

    Bonne journée Dany

    bises

    gif-texte-animes-WgAydZIrM0.gif

    5
    Jeudi 26 Janvier à 07:42

     

    Hello Dany

    On a nous aussi notre Agatha.

    Agatha Sasserno est une poétesse bien oubliée aujourd’hui, mais on peut souhaiter que dans l’institution qui porte son nom à Nice on apprenne aux élèves quelques-uns de ses poèmes, d’un romantisme fébrile, bien dans le ton de l’époque de  Victor Hugo et Lamartine avec lesquels la jeune Agatha entretint une correspondance.

    Agatha est née place Garibaldi. On peut y voir un signe du destin, elle qui termina sa vie dans l’admiration de cet homme, symbole d’aventure et de courage. Le bruit du canon et de la mitraille, la jeune Agatha en fut bercée par les récits de son père le lieutenant-colonel Sasserno, aide de camp de Masséna.

    Lorsque l’on regarde le portrait de Agatha, on est surpris par la mélancolie, chez une si jeune fille. Agatha se plaint de vivre dans la solitude mais a une peur encore plus grande de l’amour. Elle qui n’a certainement jamais connu l’amour d’un homme, se consola avec sa patrie, Nice.

    Mais voici le temps venu de la naissance d’une nation, Agatha s’enthousiasme pour Garibaldi, elle s’enflamme, elle jubile…

    Agatha écrit, pense en français mais son coeur bat pour cette Italie naissante. Quelques mois avant l’annexion de Nice par la France elle écrit à une amie à Turin : «Occupe toi sans retard de ma nationalité chère Olympia, je tiens beaucoup à mourir italienne. »

    Son voeu fut en partie exaucé, elle s’éteindra à l’âge de cinquante ans le 6 juin 1860, une semaine avant le référendum truqué qui rattacha Nice à la France.

     

                                                                                 La fleur du citronnier

     

    O fleur de mon pays, douce fleur embaumée!

    Ton parfum dans mon sein éveille une douleur;

    Comme une voix aimée,

    De tristesse et d'amour tu fais battre mon coeur.

     

    J'ai cru respirer l'air de ma terre natale:

    Ton souffle m'a rendu mes songes printanniers,

    Blanche fleur virginale

    Que je cueillais, enfant, sur nos verts citronniers.

     

    Que de fois tes bouquets, arrondis en guirlande,

    D'un père idolâtré ceignaient les cheveux blancs.

    Fraîche et pieuse offrande,

    Qu'un baiser déposait sur ses genoux tremblants.

     

    Que de fois, effeuillant la corolle étoilée,

    J'en livrais les débris aux flots tumultueux!

    De ma vie isolée,

    Pauvre fleur, tu m'offrais les destins orageux.

     

    Viens-tu des bords chéris où j'ai puisé la vie?

    Sur un sol étranger, proscrites toutes deux,

    Tu t'inclines flétrie,

    Et tu sembles chercher comme moi d'autres cieux!

     

    Mon front décoloré, blanc comme ta fleur pâle,

    A besoin d'aspirer un soleil plus ardent;

    De la rive natale

    Ensemble nous pleurons le sol indépendant.

     

    Il nous faut cet air chaud de la brise marine,

    Chargé d'âpres parfums, d'étranges voluptés;

    Ce vent de la colline

    Courant comme un baiser sur les flots agités.

     

    Car nous, enfants ardents de la belle Italie,

    Nous nous étiolons sous ce terne horizon;

    Et la mélancolie

    Comme un ver dans ta fleur troublerait ma raison.

     

    Il nous faut l'ouragan, l'air libre, la tempête;

    Nous mourons étouffés dans ce riant séjour.

    Sur son sauvage faîte

    L'aigle ainsi jette un cri de triomphe et d'amour.

     

    Charge l'air de parfums: le vent à la patrie

    Les portera, sans doute, à travers d'autres cieux.

    Ma pensée attendrie

    Ne peut-elle les suivre et s'enfuir de ces lieux?

     

    Non nulle âme là-bas ne répond à mon âme.

    Etrangère partout, ma vie est un désert;

    Et ma fierté de femme

    Etouffe mes soupirs dans un joyeux concert.

     

    Je chante, et, comme toi, dans un parfum j'exhale

    Ce doux trésor d'amour que Dieu m'a donné;

    De ta fleur virginale,

    Oui, je veux qu'en mourant mon front soit couronné.

     

    Sur un sol étranger si l'on creuse ma tombe,

    Que ton ombrage ami veille du moins sur moi!

    Que ta feuille qui tombe,

     

    O fleur de mon pays, me parle encor de toi !

    Bizz

    Pat

      • Jeudi 26 Janvier à 07:46

        MERCI INFINIMENT PAT  BISES  

    4
    CATALANE
    Jeudi 26 Janvier à 07:14

    Cela fait une éternité que je n'ai pas lu de livres d'Agatha Christie . Cet après-midi je dois aller à la bibliothèque, j'en prendrai un ou deux ! Bisous pluvieux ma belle !

    3
    Jeudi 26 Janvier à 07:09

    j'ai toujours adoré lire ses livres, bisous a toi, bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :