• Le festival de fleurs de Gérone transforme la ville en un spectacle subtile, mélangeant textures et couleurs. Monuments, maisons, cours, rues, jardins et espaces naturels émergent revêtus d’élégance, dans une récréation artistique inoubliable

     

    “L'odeur est l'intelligence des fleurs.”

     

    “La plus belle de toutes les fleurs est la fleur de la liberté.”

     

    “Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.”

     

     

    “Du ciel l’être suprême envoie les douces fleurs qui chassent notre amertume.”

     

    “A qui a le nez bouché, toutes les fleurs paraissent en papier.”

     

    “Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme.”

     

    “Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.”

     

    “Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs.”

     

     

    Il ne pouvait rien arriver de mal à un être capable de profiter pleinement de l'instant, vivant ainsi dans le présent et sachant apprécier avec une tendre attention chaque petite fleur rencontrée en chemin, la valeur éphémère de chaque moment.


    36 commentaires
  • Encore un petit peu de chez moi,

     

     

     

    Village de Serralongue “Serrallonga”

    serralongue1 300x220 Serralongue

    Serralongue, Serrallonga en Catalan, est un village du Haut Vallespir dans les Pyrénées Orientales.

    C’est un magnifique petit village du Vallespir. Il a la particularité d’avoir encore en état, l’un des derniers Conjurador d’Europe.

    (Un conjurador est un petit édifice destiné à conjurer le mauvais sort, spécifiquement les mauvaises conditions climatiques pouvant entraîner la destruction des récoltes)

    Oriol seigneur de Cortsavi y fit construire son château vers le Xè siècle en haut d’un piton rocheux.

    les vestiges

    Celui-ci était si escarpé qu’il fut vite surnommé Cabrenç (cabri).

    une vue magnifique...                             

    À coté on retrouve les vestiges d’un “Casteil*” et d’une tour à signaux**. On nomme ces trois édifices les Tours de Cabrenç. Au cœur du village, derrière l’Église se trouve le Conjurador***. Quant à l’église romane en granite rose elle est du XI è siècle. Son chœur est orné d’un retable baroque.

    L'église Notre Dame de Serralongue

    Porche roman avec un arc décoré de damier

    Détail des pentures spiralée et du verrou

     

    Serralongue,

    Intérieur de l'église

     

    Intérieur de l'église: le retable

    La roue-carillon 'contre les démons'

    Vitrail 'Marie-Madeleine'

     

     

    Serralongue dispose d'un musée exceptionnel où sont exposées des

    maquettes animées représentant les activités traditionnelles du Haut-Vallespir :

    • les forges catalanes
     
    • le moulin à farine
    • le moulin à huile d'olive
    • les forestiers
    • les meules à charbon de bois
    • les foulons à draps

    Des reconstitutions de tours à signaux et d'habitation sont représentées.

    Vous y découvrirez également une cuisine catalane du XVIII ème.

     

     

    Serralongue,

     


    44 commentaires
  • Le coin des curieux

    Cultivé depuis des millénaires, le petit pois a longtemps été consommé sec comme le pois chiche. Apprécié des rois, il est entré dans l’histoire pour sa contribution aux progrès de la génétique.

    Un peu d'histoire

      • Le petit pois, aussi appelé pois potager, est l’un des plus vieux légumes cultivés en Europe et en Asie. En Iran, en Palestine, en Grèce ou encore en Suisse, le petit pois était déjà présent il y a 10 000 ans.
      • Il était alors consommé sec, on le concassait avant de le cuire.
      • Sa consommation fraîche est relativement récente. Il s’est implanté en France au XVIIe siècle en passant par l’Italie et les Pays-Bas. Il se développa rapidement autour de Paris.
      • Louis XIV adorait le petit pois, il demanda alors à son jardinier, La Quintinie, d’en faire la culture sous les serres à Versailles.
      • Le moine autrichien Mendel s’est servi du petit pois pour établir les premières lois de la génétique. Pendant 18 années, il a réalisé des croisements dans son potager et à constaté les variations de dimension, de forme et de couleur.
      • Si quelques dizaines de variétés étaient recensées au XVIe siècle, on dénombrait déjà 360 appellations en 1925. Ce chiffre n’a pas cessé de croître.
      •                                                                                                                    

      • Le petit pois dans la littérature :

      • Pour éprouver la délicatesse d'une jeune fille qui se prétend princesse, une vieille reine, qui cherche à marier son fils selon son rang, fait preuve de ruse. Dans le lit offert pour la nuit à celle venue s’abriter d’un terrible orage, la souveraine empile 20 matelas et 20 édredons bien confortables, sous lesquels elle glisse… un petit pois, normalement bien peu gênant ! Interrogée le lendemain matin sur son sommeil, l’hôte avoue avoir mal dormi et se trouve couverte de bleus. Cette grande sensibilité ne peut être que la marque d’une authentique princesse ! Telle est la morale d'un célèbre conte danois, "La Princesse au petit pois".
      • Chaque 1er juin, la ville de Clamart, dans les Hauts-de-Seine fête le petit pois, ancienne tradition locale.

     

      • À Marseille, les cosses contenant 9 petits pois étaient considérées comme porte-bonheur.
    •                                                                                                                En bref
    •                                                                                                                                 

    • Vert et croquant, le petit pois a un goût légèrement sucré. Et pourtant, on ne le mange quasiment que dans des préparations salées.
    • Les nombreuses variétés de petits pois sont réparties en deux catégories : à écosser ou mange-tout.
    • Connu cuit dans les plats traditionnels, le petit pois se déguste aussi cru comme une gourmandise.
    • Sur le plan nutritionnel, le petit pois est atypique : il est concentré en fibres et en protéines.
    • Le petit pois est disponible d’avril à juillet.

    En quelques chiffres 

    Production (à destination du frais, hors transformation)

    • France : 15 963 tonnes [1]

    Essentiellement en:

    - Nord-Pas-de-Calais: 61%

    - Pays de la Loire: 6%

    - Centre: 4%

    • Europe : 952 333 tonnes [2]

     

    La France est le 1er producteur européen de petit pois, devant le Royaume-Uni et l'Italie.

                                                                           

    Ah les petits pois , les petits pois , ça ne se mange pas avec les doigts  hihihihi


    37 commentaires
  • La France détient au moins un record en Europe : celui du nombre de communes, pas moins de 36 697 ! Si certaines dépassent allègrement les centaines de milliers d’habitants, une grande majorité d’entre elles ne regroupe que quelques centaines voire, dizaines d’administrés. Des petits villages marqués par l’Histoire, les aléas économiques ou l’isolement qui tentent de faire taire les statistiques et faire perdurer leurs singularités.

    Sujet découvert hier , donc je partage !!!!!!!!!

    Aujourd’hui je  vous présente 5 des plus petits villages de France et  je vous invite à découvrir leur charme si particulier. 

    Rochefourchat (Drôme)

     

     


    Ce petit village de la Drôme a la particularité d’être la commune la moins peuplée de France avec 1 seul habitant recensé en 2019. À Rochefourchat, le maximum de population a été atteint en 1806 avec 221 habitants avant de décroître et de ne compter de nos jours qu’un seul Rochefourchartien. Si vous vous y attardez, vous découvrirez les ruines d’un château. Autre particularité, la commune compte deux églises !

     

    Majastres (Alpes-de-Haute-Provence)

     

     

     


    Située à 1 143 m d’altitude, Majastres est, avec ses 4  habitants, la plus petite commune de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pour y accéder, il vous faudra emprunter d’étroites routes de montagne mais, une fois arrivé, vous pourrez apprécier les magnifiques paysages de la Haute-Provence.

    Leménil-Mitry (Meurthe-et-Moselle)

     

    Afficher l'image d'origine

     


    Cette commune de Meurthe-et-Moselle fut une place importante du maquis lorrain durant la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, le village compte 3 habitants et plusieurs des conseillers municipaux portent un patronyme bien local : De Mitry. Ne cherchez pas l’église, si à Rochefourchat il y en a deux, ici il n’y en a pas.

     

    Aulan (Drôme)

    Église Saint-Jacques d'Aulan.                            Afficher l'image d'origine                                                       

    Église Saint-Jacques d'Aulan.                                                                                               


    Les 11 Aulannais ont la chance d’habiter un village qui abrite quelques monuments des plus remarquables. En effet, cette commune de la région des Baronnies dans la Drôme recense sur son territoire un château inscrit aux monuments historiques qui renferme de nombreux objets d’art, ainsi qu’une église romane dont l’autel est en bois sculpté

    Ornes (Meuse)

     

    Ruines de l'église.        Afficher l'image d'origine         

    Ruines de l'église.                                               

     

     


    Le village d’Ornes fait partie des villages français détruits durant la Première Guerre Mondiale. village qui compte aujourd’hui 5 habitants.

    Bien qu'il comporte encore quelques maisons et garde une poignée d'habitants permanents, le village est classé comme « mort pour la France ». Il fait partie des villages français détruits durant la Première Guerre mondiale, de même que les localités voisines de BezonvauxDouaumont et Vaux-devant-Damloup. Comme elles, il continue à bénéficier d'une existence officielle en tant que commune, mais avec à sa tête un maire nommé par le préfet de la Meuse.

     

    Afficher l'image d'origine


    33 commentaires