• Aucun film ou tableau dans une région tropicale ne serait complet sans une représentation d’une fille avec une fleur dans les cheveux. Les fleurs utilisées sont souvent des fleurs d’hibiscus. En dehors de leur beauté naturelle, que signifient ces fleurs exotiques?

                                                            

     

     

     

     

    Que signifie la fleur d’hibiscus ?

    Bien que les significations spécifiques pour la fleur d’hibiscus diffèrent en fonction de la culture de leur observateur, on trouve quelques généralités dans le symbolisme de l’hibiscus :

    • Elle est considérée comme une fleur très féminine, elle est donc généralement offerte aux femmes ou portée par des femmes. En Amérique du Nord particulièrement, l’hibiscus symbolise l’épouse ou la femme parfaite.
    • Pendant l’époque victorienne un hibiscus signifiait que celui qui l’offrait reconnaissait la beauté délicate de la personne qui la recevait.
    • En Chine, un hibiscus symbolise la brièveté et la beauté de la célébrité ou de la gloire personnelle. On l’offre à la fois aux hommes et aux femmes.
    •                                               

    Signification étymologique de la fleur d’hibiscus

    Le mot français « hibiscus » provient directement du mot grec « hibiskos ». Les fleurs ont reçu leur nom de Pedanius Dioscorides, l’auteur de l’un des rares manuscrits complets de l’époque romaine, De Materia Medica, qui comporte cinq volumes. Disocorides n’était pas seulement un botaniste, il était également docteur dans l’armée romaine.

                                                       

     

     

     

     

    Symbolisme de la fleur d’hibiscus

    • L’hibiscus est la fleur nationale non-officielle d’Haïti.
    • Une variété jaune appelée hibiscus d’Hawaï (Hibiscus brackenridgei) est devenue la fleur officielle hawaïenne en 1988, malgré le fait qu’elle ne provienne pas de Hawaii. C’est la deuxième fleur officielle d’Hawaï. La première étant l’hibiscus rouge (Hibiscus kokio) qui est originaire d’Hawaï. La célébrité est brève.
    • Les fleurs d’hibiscus sont délicates et très belles, de la même manière que des jeunes femmes, les fleurs d’hibiscus symbolisent donc souvent les jeunes femmes.
    •                                                      

    Faits intéressants sur la fleur d’hibiscus

    Les hibiscus sont bien plus que de jolies fleurs de serre :

    • Les hibiscus poussent sur des arbustes ou sur des arbres pouvant atteindre jusqu’à 4,5 mètres de haut.
    • Les fleurs d’hibiscus sont parfois appelées roses mauves car elles font partie de la famille de plantes Mauves (malvacées).
    • Vous essayez d’attirer des colibris dans votre jardin ? Plantez des hibiscus rouges.
    • Toutes les couleurs d’hibiscus attirent les papillons (diurnes et nocturnes) car les chenilles de nombreuses espèces les mangent.

    Il existe des centaines d’espèces d’hibiscus qui ont toutes besoin de vivre dans un milieu chaud et humide, comme en Inde, à Hawaï, à Haïti ou en Malaisie. On les trouve dans des tailles et des couleurs diverses mais la plupart comptent cinq pétales en forme d’ovale autour d’un pistil central.

     

     

     

     

    Hibiscus

    Significations de la couleur de la fleur d’hibiscus

    Les hibiscus existent dans un arc-en-ciel floral de couleurs. Les significations des couleurs différent d’une culture à l’autre, mais elles ont des associations communes. Certains hibiscus sont un mélange de couleurs, mais une couleur sera prédominante.

    • Le blanc symbolise la pureté, la beauté et la féminité.
    • Le jaune est associé avec le bonheur, le soleil rayonnant et la chance.
    • Le rose n’est pas seulement la couleur préférée de nombreuses petites filles. Il symbolise également l’amitié et toutes formes d’amour, pas seulement l’amour romantique.
    • Le violet est associé au mystère, la connaissance et les classes supérieures.
    • Le rouge est un symbole d’amour et de passion.
    •                          

    Quelques caractéristiques marquantes de la fleur d’hibiscus

    Les hibiscus ne sont pas uniquement appréciés pour leur beauté, mais aussi pour leurs effets médicinaux et pour leur gout.

    • Les fleurs d’hibiscus ajoutent souvent de la saveur et de la couleur dans de nombreuses tisanes.
    • Certaines espèces sont non seulement comestibles, mais elles contiennent également de la vitamine C. Toutefois, ne mangez jamais une plante qui ne peut pas être facilement identifiée.
    • Le thé à l’hibiscus, les teintures, les pétales ou les fleurs séchées sont censées, selon la tradition, aider pour tout, d‘une maladie du cœur à une grippe courante. Malheureusement il existe très peu de preuves permettant de démontrer de ces affirmations.
    • WebMD rapporte que son thé à l’hibiscus est connu pour aider à réduire la pression sanguine.
    • Ne consommez aucun produit avec du thé à l’hibiscus lorsque vous prenez de l’acétaminophène (également connu sous le nom de paracétamol). Ces deux médicaments ont des interactions néfastes.
    • Les femmes enceintes et allaitantes devraient éviter les thés ainsi que les aliments et autres préparations à base d’hibiscus.
    •                                                    

    Le message de la fleur d’hibiscus

    La jeunesse, la célébrité et la beauté sont très semblables aux fleurs d’hibiscus, qui ont de courtes vies. Bien que les fleurs soient amenées à mourir, elles repousseront aussi longtemps que leur arbuste ou leur arbre est entretenu. Appréciez les moments de beauté tant qu’ils durent.

                                                     

    Hibiscus

             

     


    36 commentaires
  • Érable : . Arbre des forêts tempérées de l'hémisphère Nord, à fruits secs munis d'une paire d'ailes (samares) et dispersés par le vent, dont le bois est apprécié en ébénisterie, représenté par plusieurs espèces telles que le sycomore (ou faux platane) ou l'érable à sucre qui fournit une sève sucrée. (Famille des acéracées)
     
     
     

     
     
     
     
     
     Symbolique : Indépendance et liberté.

    Légende : Pour les druides, une bonne étoile veillait sur la destinée de leurs protégés car l'érable était le messager des dieux. Ceux-ci parlaient aux hommes dans le souffle du vent agitant les hautes branches de l'arbre. Ils utilisaient sa sève comme breuvage destiné à calmer les esprits impulsifs et violents. On assurait que cette potion, mélangée avec d'autres sucs végétaux, avait également la capacité d'apaiser les inflammations de toutes sortes. C'est un érable immense qui dominait la fontaine de Barenton dans laquelle Merlin l'Enchanteur venait puiser des gobelets d'eau pure.

    Méditer sous cet arbre : Saura regonfler les esprits lassés des multiples épreuves de l'existence.



    Dans le langage floral : Les fleurs d'érable désignent la réserve et le sens de l'observation.

    Vertus médicinales : L'érable est connu pour soutenir les traitements contre l'asthénie, les affections pulmonaires, les rhumatismes, et pour redonner du tonus aux convalescents, car son énergie est puissante et dynamique. Le sirop d'érable est un excellent reconstituant.







    En savoir plus : La feuille d'érable figure sur le drapeau du Canada sous la forme d'une figure stylisée à onze pointes. Au Japon, on apprécie particulièrement l'érable du Japon et, chaque automne, les Japonais vont admirer leurs couleurs flamboyantes pendant la période qu'ils appellent « momijigari » (c'est-à-dire « admirer les érables »). Dans le folklore français, les noces d'érable symbolisent les 58 ans de mariage. 

     

     

    La découverte du sirop d’érable s’est passée bien avant l’arrivée de Jacques-Cartier, venu d’Europe pour coloniser l’Amérique.

    À l'époque, les tribus amérindiennes de l’est du Canada savaient déjà comment recueillir la sève et la transformer en sirop.

    Deux versions de l’histoire nous racontent comment s’est passé la découverte de la sève d’érable par les Amérindiens.

    Plusieurs racontent que ce sont les chiens des Amérindiens qui ont mis la puce à l’oreille de leur maîtres. Une branche d’érable se serait cassée et les chiens se seraient bousculés pour lécher la sève qui coulait de l’arbre. En les observant, les Amérindiens eurent aussi l’idée d’y goûter.

     

    La deuxième version, celle qu’on entend le plus souvent, raconte qu’un écureuil qui courait dans un arbre cassa soudainement une branche. Un Amérindien observant la scène vit que l’écureuil se mit ensuite à lécher la sève de l’arbre. L’Amérindien décida alors d’en faire autant et ô surprise…un arbre qui pleure du sucre !

                                                                        

     

                                                

    C’est seulement dans les années 1700 que les Québécois ont su tirer profit de cette grande découverte.

     


    49 commentaires
  • L'épopée du Magnolia

     

    En 2011, Nantes fête les 300 ans de l'introduction du magnolia en France. C'était en 1711. Le Saint-Michel, un de ces grands voiliers qui reliaient alors le nouveau monde (l'Amérique) à l'ancien (l'Europe), transporte sur son pont des trésors botaniques. Les arbustes voyagent sous le ciel chaotique de l'océan Atlantique et bénéficient ainsi de l'énergie du soleil, alors qu'à fond de cale, dans le noir, ils ne survivraient pas forcément aux semaines de traversée. Le Saint-Michel accoste sur les quais du port de Paimboeuf, à l'époque avant-port de Nantes.

    Le magnolia attire l’œil de René Darquistade, propriétaire du Saint-Michel, négociant armateur et passionné de botanique. Il fait alors transporter le plan dans sa propriété, le château de la Mallardière (situé sur l'actuelle commune des Sorinières), et l'installe dans son orangerie. L'arbuste végétera dans la serre pendant une vingtaine d'années.

                                                                 

    L'épopée du Magnolia

    Selon la petite histoire, René Darquistade, déçu, envisage de s'en débarrasser. Mais son épouse le persuade de le replanter en pleine terre, à l'air libre. Ce qui sera fait au pied d'un pigeonnier. Et là, miracle, en quelques années, l'arbre croit et fleurit. Le magnolia moderne, tel que nous le connaissons, est né.

    La collection nationale de référence du magnolia

    Le nom de Magnolia Grandiflora a été donné en 1703 à un arbre découvert dans la forêt Antillaise, donc dans le nouveau monde, par le Père Charles Plumier théologien et botaniste. Magnolia, en l'honneur de Pierre Magnol, un autre botaniste de renom de la fin du XVII et du début du XVIIIe.

    Voilà pour l'histoire, sommairement résumée. Le premier magnolia arrivé en France a une descendance. Au départ grâce à la technique de marcottage. Cette méthode de multiplication permet, à partir d'une plante mère, de faire s'enraciner ses rameaux dans la terre. En l'occurrence l'opération se fera vers 1795 dans les airs.

                                                               

    L'épopée du Magnolia

    Le principe en est décrit sur le site de Magnolia de Nantes (: « des récipients en fer-blanc ou en bois accrochés à un échafaudage, une bonne terre enrichie de fumier et de jeunes rameaux arqués maintenus en place par des crochets. »

    On peut encore admirer aujourd'hui un descendant, au Jardin des plantes de Nantes, berceau de l'espèce. Des magnolias, il y en a aussi beaucoup, alignés en rang d'oignons et parfois fort joliment taillés, le long de plusieurs rues nantaises.

                                                                       

    L'épopée du Magnolia

     

     

    C'est donc tout à fait logiquement que Nantes abrite depuis 1992 la Collection Nationale de Référence du magnolia. Plus de 330 variétés sont plantées au parc floral de la Beaujoire et la collection s'enrichit au fil des acquisitions.

                                                       

     

    L'épopée du Magnolia


    26 commentaires
    • Il était temps, car notre moral était au ras des pâquerettes. Justement, en parlant d’elles, ces dernières vont enfin pouvoir déployer leurs pétales et habiller notre jardin !
    •                                           


    • En effet, la saison du Printemps annonce le renouveau de la nature. Durant le mois d’avril, les arbres se parent de jolies couleurs, les fleurs s’éveillent, les oiseaux roucoulent, les animaux sortent leur frimousse et, devant ce joli spectacle, notre humeur est au beau fixe.
    • Mercredi 20 mars 2019 à 21h58.

    Le Printemps se situe entre le premier et le deuxième trimestre de l’année dans l’hémisphère Nord. Pour les saisons australes, il se situe entre le troisième et le dernier trimestre de l’année. La date du printemps en France commence le jour de l’équinoxe de printemps vers le 20 mars et se termine le jour du solstice d’été le 21 juin.

     

     

    Première saison de l’année, le Printemps est synonyme de renouveau, de renaissance, avec le réveil des végétaux et la floraison des plantes. C’est aussi le retour des oiseaux migrateurs qui ont séjourné dans les pays du Sud pour échapper au froid de l’hiver. Cette saison se caractérise par un radoucissement des températures après le gel et la neige de l’hiver.

    Attention  

     

    Heure d’été 2019

    • Date : 31 mars 2019.

     

    A 2 heures du matin, il sera 3 heures. Pour le passage à l’heure d’été ,il faut avancer sa montre d’une heure.

                                                       

     


    37 commentaires