• Pas de changement dans l'heure du levé  donc on attendra les effets quelque jours  hihihiihi  et vous  vraiment la grasse matinée  ?? 

    UN WEEKEND  ENSOLEILLE   ET VOUS ????

    Je me  régale de fruits d'automne,
    Je me suis bien régalé avec la pomme du pommier.

     

    FÊTE  DE LA POMME  

    Nos producteurs  nous en offre  abondamment  en ce moment  

    Résultat d’images pour fête de la pomme LE SOLER

    © Shutterstock

    C’est le fruit symbole du régime. Et pour cause ! Les nutritionnistes ne tarissent pas d’éloges sur ses vertus autant santé que minceur. Découvrez toutes les raisons d’en croquer.

     

     Elle préserve nos muscles : grâce à son acide ursolique (contenu dans la peau), un composé qui stimule les hormones du muscle pour maintenir notre masse musculaire. Mais la pomme ne remplace pas le sport !

    Elle est détox : sa haute teneur en fibres insolubles (bonnes pour le transit) permet de "nettoyer le système digestif". Attention, dans le jus, pas de fibres !

    . Elle a un effet anti-cholestérol  : par sa richesse en fibres solubles, il y a une diminution d’absorption du cholestérol et des lipides dans les intestins. Croquez-la avec la peau pour en bénéficier pleinement !

    . Elle est mini-calories : elle fait partie des fruits les plus légers. En effet, elle n’apporte que 50 Kcal pour 100 g, soit 90 Kcal pour une pomme. L’en-cas parfait !

    . Elle est désaltérante : car elle contient 85 % d’eau, elle participe à notre apport hydrique, mais n’oubliez pas de boire !

    . Elle est coupe-faim : attaquer le repas avec une pomme réduit l’appétit. Il est alors facile de manger moins à table car elle favorise la satiété. Bon à savoir : les pectines de la pomme sont des fibres qui forment une sorte de gel coupe-faim dans l’estomac. Aussi la pomme demande un effort de mastication qui renforce la satiété.

    . Elle contient des antioxydants : présents dans sa peau, elle en est riche (surtout en polyphénols). Ces molécules nous aident à lutter contre le stress oxydatif qui agresse notre organisme. Si on la croque avec la peau, alors il faut la choisir bio.

    . Elle possède un IG bas  : c’est-à-dire qu’elle n’entraîne pas de pic de glycémie (taux de sucre sanguin). Encore une garantie anti-fringale ! Ainsi, elle aide à tenir jusqu’au déjeuner ou dîner.


    41 commentaires
  • Fêtez -vous Halloween ???

    VOYONS AILLEURS  

     


    48 commentaires
  • Mon appréhension à vite passée , dès que j'ai retrouvé ma kiné qui a su me donner la pêche, après tout s'est bien enchaîné 

    En plus 30°au soleil en sortant  je me serai cru au printemps, l'après -midi je suis allée en ESPAGNE  avec Valérie  qui prépare sa pendaison de crémaillère, le 30  octobre   

     

    petit clin d'oeil à Nadine 

     

    On dit que l’on organise une pendaison de crémaillère lorsque l’on emménage dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison et que l’on y invite la famille ou plus couramment des amis, souvent pour un repas, inaugurant en quelque sorte l’installation dans le nouvel habitat.

    Mais d’où vient le terme ?

     

      Du moyen-âge en fait. A l’époque, les plaques électriques par induction n’étaient autre qu’une bonne vieille marmite chauffée au feu de bois dans la cheminée. Or, pour régler la température de cuisson, on suspendait la marmite plus ou moins loin du feu à l’aide d’une crémaillère, une tige de fer crantée sur laquelle on pendait l’anse de la marmite. Ainsi la crémaillère était un élément indispensable dans une maison sans lequel on ne pouvait cuisiner. Une fois installée, elle symbolisait le fait que l’on pouvait vivre dans l’habitat.

                                                                                        

    La coutume voulait que l’on invite à manger toutes les personnes qui ont aidé ou contribué à construire la maison. C’est de là qu’est apparu le terme de “pendaison de crémaillère”. 

     


    36 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires