• featured

    Nous savons tous qu’il pleut énormément à Londres. Il ne serait donc pas étonnant de savoir que Londres fût un jour inondé. Mais en ce lundi 17 Octobre 1814, ce n’est pas une averse météorologique qui causa l’inondation de la ville, mais bien la bière. Oui, tout comme moi vous devez penser que les Londoniens avaient bien de la chance. Qui ne rêverait pas de connaître une inondation de bonne bière dans son quartier ou sa ville ? Cependant ce malencontreux accident a causé 9 morts, ce qui est en définitive est une bien moins drôle nouvelle.

    Meux’s Brewery Co Ltd

                                  Meux et Company’s

                                                                      Meux et Company’s                                                               

     

    Meux’s Brewery Co Ltd est à ce jour la seule brasserie dans le monde, qui ne fera jamais de publicité mensongère en annonçant “Free Beer”. Cette brasserie est fondée en 1764 sous le nom initial de Horseshoe Brewery (fer à cheval). La brasserie fût ensuite rachetée en 1809 par Henry Meux et ainsi changea son nom commercial en Meux’s Brewery. La Brasserie qui se situait entre Tottenham Court Road et Oxford Street a grandi très vite en rachetant de nombreuses brasseries locales. Plusieurs types de bières sont produites, le fer de lance de Meux’s Brewery est sa Porter. Un incontournable dans Londres à cette époque. La production est gigantesque, plus de 103,502 barils annuel. La cuve principale, de plus de 6 mètres de haut, accueille  511,920 litres de bières. Une sacrée performance pour le début du 19ème siècle.

    Le désastre

    Meux's

     

    Ainsi arrive le fameux Lundi 17 Octobre. La bière fermente depuis plusieurs mois dans les cuves, comme il est nécessaire pour une Porter. Soudain, vers 18h00, un des cercles métalliques soutenant la cuve de Porter, a littéralement explosé. La monstrueuse vague s’échappant de son contenu a provoqué une réaction en chaîne dans la Brasserie. Cet effet domino a provoqué un déluge 1,470,000 litres de bières. Tout ce précieux breuvage, a brisé les murs de la brasserie pour s’enfuir dans les rues de Londres. La zone aux alentours était malheureusement un bidonville, avec une population très prolétaire et des habitations surpeuplées. Le beer-tsunami a emporté plusieurs maisons dans sa course dont un pub, ce qui a provoqué la mort de la serveuse de 14 ans et des clients présents.

     

    beer flood Porter

    La fameuse Beer Flood Porter

    Certains malins, craignant de voir toute cette bière finir dans les égouts de la ville, se sont munis de sauts, casseroles et marmites pour récupérer le liquide. Une mini émeute éclata ensuite avec l’affût des nombreux blessés “par bière” à l’hôpital du quartier. En effet, plusieurs patients se sont plaints de ne pas avoir été, eux aussi, arrosés en alcool.

    Afficher l'image d'origine

     

    Au total, l’inondation tua 9 personnes. La plupart sont mortes noyées, d’autres à la suite de leurs blessures et un dernier quelques jours plus tard à cause d’une intoxication alcoolique. Ce dernier, à la particularité d’être mort en “héros”, il essaya d’endiguer le flot de la vague en buvant autant de bière que possible sur son passage.

    Un acte de dieu

    La brasserie a finalement été portée devant les tribunaux sur l’accident, mais la catastrophe a été jugée comme un “acte de Dieu” par le juge et le jury, ne nommant aucun responsable. Les victimes ont été déclarées « décédées par accident ». La société a continué à travailler normalement malgré l’incident. Elle a cependant eu beaucoup de mal à faire face aux conséquences financières de la catastrophe, avec une perte importante du chiffre d’affaires.

    Afficher l'image d'origine

     

    La brasserie a été démoli en 1922, et aujourd’hui, le Dominion Théâtre occupe une partie du site de l’ancienne brasserie.

     

    Afficher l'image d'origine

    En 2012, un bar local, le Holborn Whippet, décida de commémorer l' Evènement avec une cuvée spéciale de Porter brassée spécialement pour l’occasion la « Beer Flood Porter ».

     

    Afficher l'image d'origine

    UNE PENSÉE POUR CEUX SOUS LA PLUIE    ; je devrai avoir honte de râler pour dix gouttes d'eau chez nous !!!!  bisous à vous  et bonne journée  


    29 commentaires
  • Nous voila à la fin du mois,  voyons ce que JUIN nous apportera ,(c'est moi ou le temps passe vraiment trop vite???) et j'espère que ce mois d'été va nous apporter le soleil et la chaleur que nous attendons toujours !!!

     

    Avril : ne quitte pas un fil, Mai : fais ce que tu voudras, Juin : de trois habits n'en garde qu'un.

     

     

    Origine du mois de juin

    Le mois de juin, sixième mois du calendrier, compte 30 jours. Le mot juin provient du latin junius, et qui peut avoir 3 origines selon Ovid (Fastes T.6) : il peut provenir de la déesse Junon, reine des déesses, ou bien de la déesse Hébé qui évoque la répartition des citoyens en iuniores (les jeunes) et maiores (aïeuls). Enfin, une troisième étymologie est proposée, juin viendrait de iungere (fusion des Romains et des Sabins). Le poète ne choisit aucune des 3 explications.

     

    Que se passe-t-il en juin ?

     

    A Ceret , nous aurons pas mal de manifestations 

     

    Afficher l'image d'origine

    Commémoration du débarquement allié en Normandie (06/06)

     

    Afficher l'image d'origine

    Journée mondiale du don du sang (14/06)

     

    Afficher l'image d'origine

    Fête des Pères (3e dimanche de juin)

     

    Enfin l'été!

     

    • L'été aura lieu du lundi 20 juin au mercredi 21 septembre 2016

    Afficher l'image d'origine

     

    Fête de la musique (21/06)

     

    Afficher l'image d'origine

    Fête de la Saint Jean (24/06)

     

     

    Proverbes de juin

    Juin bien fleuri, vrai paradis.
    Juin froid et pluvieux, tout l'an sera grincheux.
    Si juin fait la quantité, septembre fait la qualité.
    Si le dix juin est serein on assure avoir du grain.
    En juin c'est la saison de tondre les moutons.
    Bon lundi, bonne semaine

    33 commentaires
  • Il faut chanter pour toutes les Mamans du monde Elles qui nous ont donné bien plus que la vie De nos premières à leurs dernières secondes Pour tant d'Amour on peut leur dire : « Merci... » 

     

    Afficher l'image d'origine

     

    On peut grandir, et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant.

     

     

    Image du Blog maryvonne35.centerblog.net

     

     

    Une mère devient une véritable grand-mère le jour où elle ne remarque plus les erreurs de ses enfants, étant émerveillée par ses petits-enfants.

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Une maman qui vous borde au lit laisse un parfum de sommeil.

     

    Bonne fête à toutes les mamans de la terre !

     

    Une maman, c’est la meilleure des infirmières, au talent de magicienne.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Une maman c’est comme du coton : elle est douce à l’intérieur comme à l’extérieur et nettoie tous les maux.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Dans les souvenirs d’enfance de chaque bon cuisinier se trouve une grande cuisine, une cuisinière en marche, un gâteau qui cuit et une maman.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Une mère ne meurt jamais car on lui dira  toujours “maman”.

     

    A toutes un excellent weekend ,  je vous retrouve lundi   

     


    26 commentaires
  • La France détient au moins un record en Europe : celui du nombre de communes, pas moins de 36 697 ! Si certaines dépassent allègrement les centaines de milliers d’habitants, une grande majorité d’entre elles ne regroupe que quelques centaines voire, dizaines d’administrés. Des petits villages marqués par l’Histoire, les aléas économiques ou l’isolement qui tentent de faire taire les statistiques et faire perdurer leurs singularités.

    Sujet découvert hier , donc je partage !!!!!!!!!

    Aujourd’hui je  vous présente 5 des plus petits villages de France et  je vous invite à découvrir leur charme si particulier. DEMAIN  les 5 autres   

    Rochefourchat (Drôme)


    Ce petit village de la Drôme a la particularité d’être la commune la moins peuplée de France avec 1 seul habitant recensé en 2009. À Rochefourchat, le maximum de population a été atteint en 1806 avec 221 habitants avant de décroître et de ne compter de nos jours qu’un seul Rochefourchartien. Si vous vous y attardez, vous découvrirez les ruines d’un château. Autre particularité, la commune compte deux églises !

    Afficher l'image d'origine

    Majastres (Alpes-de-Haute-Provence)


    Située à 1 143 m d’altitude, Majastres est, avec ses 2 habitants, la plus petite commune de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pour y accéder, il vous faudra emprunter d’étroites routes de montagne mais, une fois arrivés, vous pourrez apprécier les magnifiques paysages de la Haute-Provence.

    Afficher l'image d'origine

    Leménil-Mitry (Meurthe-et-Moselle)


    Cette commune de Meurthe-et-Moselle fut une place importante du maquis lorrain durant la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, le village compte 3 habitants et plusieurs des conseillers municipaux portent un patronyme bien local : De Mitry. Ne cherchez pas l’église, si à Rochefourchat il y en a deux, ici il n’y en a pas.

    Église Saint-Jacques d'Aulan.                            Afficher l'image d'origine                                                       

    Église Saint-Jacques d'Aulan.                                                                                               

    Aulan (Drôme)
    Les 4 Aulannais ont la chance d’habiter un village qui abrite quelques monuments des plus remarquables. En effet, cette commune de la région des Baronnies dans la Drôme recense sur son territoire un château inscrit aux monuments historiques qui renferme de nombreux objets d’art, ainsi qu’une église romane dont l’autel est en bois sculpté

    Ruines de l'église.        Afficher l'image d'origine         

    Ruines de l'église.                                               

     

    Ornes (Meuse)
    Le village d’Ornes fait partie des villages français détruits durant la Première Guerre Mondiale. village qui compte aujourd’hui 5 habitants.

    Bien qu'il comporte encore quelques maisons et garde une poignée d'habitants permanents, le village est classé comme « mort pour la France ». Il fait partie des villages français détruits durant la Première Guerre mondiale, de même que les localités voisines de Bezonvaux, Douaumont et Vaux-devant-Damloup. Comme elles, il continue à bénéficier d'une existence officielle en tant que commune, mais avec à sa tête un maire nommé par le préfet de la Meuse.

    Afficher l'image d'origine


    29 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires